Au début, on est tout feu tout flamme. La vie est belle, on est amoureux/se. Au fil des semaines, des mois, la relation s’installe. Ça peut être génial. Ça peut ne pas l’être. Certains comportements, certains traits de caractère, certaines attitudes de l’un-e ou de l’autre peuvent poser problème. Jalousie excessive, possessivité, infidélité, violence… Surtout, réagir vite, en parler, ne pas laisser s’instaurer un mode de fonctionnement qui ne te convient pas.

Fidélité/infidélité

Dans notre société, la fidélité est, pour la plupart des gens, la règle. Mais, il existe des couples « ouverts », qui décident à deux de se laisser la liberté de rencontrer d’autres partenaires.
Alors c’est quoi, la fidélité ?

Certaines personnes considèrent qu’avoir une relation amicale très poussée avec une autre personne est déjà un problème. D’autres, qu’un baiser échangé en dehors du couple est sans conséquence. Le tout est de bien se mettre d’accord sur les termes. Et de ne pas subir des règles que l’on ne partage pas.
Quand on a été infidèle, c’est toujours compliqué d’arriver à être honnête avec son/sa partenaire. On prend le risque de blesser ou de perdre la personne. Mais si l’un-e ou l’autre a pris un risque, fait l’amour sans préservatif, il/elle doit faire preuve de responsabilité. En parler d’abord. Se remettre à utiliser des préservatifs, faire le test de dépistage du VIH/sida et des IST.

La jalousie

Dans une relation, on accepte le risque de faire confiance, de s’en remettre à l’autre. La plupart du temps, ça se passe sereinement, mais parfois de la jalousie peut naître. C’est une émotion très courante, qui n’est pas en soi problématique mais qui peut prendre des proportions très différentes selon les individus et avoir des conséquences parfois très négatives. On peut être blessé-e par un regard échangé, un compliment, un simple échange de texto. Dans ce cas, ça vaut le coup d’en parler, de ne pas ruminer dans son coin.

Mais parfois, la jalousie prend trop de place. On se met alors à vouloir tout contrôler. Soupçons. Mots blessants. Frustrations. La relation est alors complètement parasitée par cette possessivité. Parfois, cette jalousie destructrice peut exister alors même qu’il n’y a jamais eu la moindre infidélité. Cela peut être très douloureux et il est important de chercher de l’aide autour de toi, de parler pour prendre du recul sur la situation.

La jalousie varie selon le manque de confiance en soi, le manque de confiance en l’autre. Mais dans tous les cas, ce n’est pas une preuve d’amour. C’est plus la peur de souffrir, ou de perdre l’autre.

Attention à la dépendance affective

Une relation déséquilibrée, ce n’est pas l’idéal. Quand l’un-e des deux est si dépendant de l’autre qu’il/elle serait prêt-e à tout pour lui plaire. Quitte à se négliger. À s’oublier. À ignorer ses propres besoins. Ça peut devenir douloureux pour les deux personnes. Dans ce cas, mieux vaut trouver de l’aide auprès d’une tierce personne, médecin ou thérapeute, si nécessaire.

La rupture

Une histoire d’amour peut prendre fin pour mille et une raisons. C’est souvent aussi difficile pour la personne qui en prend la décision que pour celle qui est quittée. Mais ces blessures, même si cela prend du temps, se cicatrisent. On a du mal à le croire sur le moment mais, avec le temps, on passe à autre chose, on fait d’autres rencontres, on se crée d’autres histoires…

Même si c’est dur, au moment de la rupture, c’est important d’être courageux et sincère. En bref, on évite les ruptures par SMS ! Ce n’est pas parce qu’une relation se termine qu’il faut la salir. On peut essayer de faire les choses simplement.

 

Article mis à jour le : 04/2016

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

16 commentaires

17/06/2020 11:54

------------------------

Bonjour. J'ai quatorze ans et je ne suis jamais sortit avec personne; a chaque fois que j'aime une fille ce n'est jamais réciproque et j'ai l'impression de n'attirer personne; que faire?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Rien ne presse ;)
Tu n'as peut-être pas encore rencontré la ou les bonnes personnes.
Appelle le Fil santé jeune pour en discuter et voir quoi faire https://www.filsantejeunes.com/

Écrire un commentaire

09/06/2020 20:05

idunnowhoiloveanymore

Bonjour, j'ai 14 ans et souvent j'ai du mal a distinguer mes sentiments d'amitié et quand je suis amoureuse. En fait ça m'était déjà arrivé avec des garçons mais depuis unan je crois que j'aime bien mon amie (je suis moi aussi une fille). Je sais qu'elle est bi et qu'elle n'est plus en couple avec une autre amie (dont j'avoue que j'étais un peu jalouse) mais je ne sais pas comment décider si on devrait rester amies ou alors comment lui avoues mes sentiments.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

À l’adolescence, notre vie affective et sexuelle subit de profonds bouleversements. C’est une période d’évolution très intense, où l’on ne comprend pas forcement toujours et très bien ce qui se passe en nous. Une attirance soudaine pour quelqu’un du même sexe, c’est peut-être une « étape » de cette évolution. Elle peut correspondre à une réelle préférence homosexuelle, à une orientation affective et sexuelle. Ou au contraire, c’est une attirance temporaire, et on passe à autre chose.
A ce moment là, on peut se sentir perdue, en décalage et en souffrir.
Il existe des lieux d’écoute où on peut en parler comme la Ligne Azur, par exemple qui permet de bénéficier d’une aide à distance anonyme et gratuite. Tu peux l’appeler au 0 810 20 30 40, 7 j/7 de 8 h à 23 h. ou aller sur le site de l’association http://www.ligneazur.org/

Écrire un commentaire

13/07/2019 14:49

Jennyfer

Bonjour , j'ai 15 ans et je me suis mise en couple en fin avril et sa c'est terminer fin mai . Dans la relation j'ai beaucoup déconné et do,c l'ai fais souffrir et après cet moi quand il ma quitter . Vu que d'origine on étais pote bah j'ai voulu garder cela sauf que on s'est embrouiller puis depuis le 29 juin on se voit régulièrement garce a nos sorties et on commence a bien s'entendre a redevenir pote mais depuis le 4 juillet on se reparle par snap et il m'a demandé si j'avais encore des sentiment je lui ai dis que jetais en phase de l'oublier et lui ma poser beaucoup de question et m'a avouer que il en avais encore pour moi malgré qu'il sois en couple .On es partie dans des bails sombres a vrai dire on a parlé de faire " nôtre première fois " on en parlais , on partais des fois sur des bails très loins et ont s’arrêtaient un moment par rapport a sa meuf actuelle sauf que ont reprenaient si vite quand même et samedi nous avons essayer de mettre les choses au clair sauf que nous avons été pas mal de fois déranger et il voulais que je l'oublie et qu'on arrêtes les bails sombres et des gens lui on dis qu'on pouvais pas être pote et limite nous sommes en train de gâcher une amitié et tout sa sauf que a présent je me ment a moi même et dis a tout le monde que je l'aime plus même lui mais genre je l'aime encore et je sais pas comment gérer tous sa , et je sais pas ce que lui ressens encore donc je sais pas comment gérer cette situation

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Il faudrait que vous discutiez de ce que vous avez vraiment envie tous les deux.
Si tu veux en parler avant, appelle le Fil santé jeunes au 0800 235 236, anonyme et gratuit pour les 12-25 ans tous les jours de 9h à 23h. (https://www.filsantejeunes.com/)

Écrire un commentaire

13/06/2019 14:47

Mélodie

Moi aussi, son texte m'a fait rire :)

Répondre Écrire un commentaire

05/11/2018 23:29

Dhaphy

Je suis quelqu'un et j'ai des vu sur une personne cependant je suis facilement jaloux trop en fait ça me déplait et j'aimerai arriver a faire confiance aux gens ...

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Tu devrais d'abord te faire confiance, confiance en tes capacités et tes qualités ;)
Si cela t'empêche d'entrer en relation avec cette personne et d'autres, parles-en avec quelqu'un de confiance. N'hésite pas à appeler le Fil santé jeunes pour en discuter https://www.filsantejeunes.com/

Écrire un commentaire

28/02/2017 19:19

taalf

Merci,
Je pense que vous ne vous rendez pas compte à quel point votre démarche "sexualisante" est néfaste pour la jeunesse. Vous pensez aider les jeunes en leur parlant de sexualité outre mesure, mais ce faisant vous les poussez à accroître leurs complexes. Avant, un jeune avait l'excuse d'être jeune et ignorant concernant la sexualité. Aujourd'hui, il doit être expert dans un domaine qui lui fait peur quoiqu'il arrive... Et surtout, la sexualité "brute" n'apporte pas le bonheur. La sexualité ne doit être que le pendant des sentiments. Elle doit être un espace de liberté, d'intimité, et pas fournie avec un mode d'emploi...

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Le site répond aux questions que les jeunes se posent. Un bon nombre d'entre eux a vu "l'outre mesure" ailleurs et apprécie de trouver ce site pour trouver des réponses ou être rassuré. Lisez les commentaires ;)

Écrire un commentaire