Quand on est ado, on se pose souvent plein de questions sur le sexe, l'amour, son corps, celui de l'autre…
Mais toutes ces questions, pas facile de les aborder en public. Parce qu'on a peur du ridicule, peur d'être jugé-e, où tout simplement parce qu'on ne sait pas à qui s'adresser…
Pas de panique! Onsexprime est là!
En rassemblant les 65 questions les plus souvent posées par les adolescents, "Questions d'ados" y apporte des réponses simples, validées et sans détour sur la sexualité.

Découvre-les!

Questions d'ados

Des réponses simples, validées et sans détour aux 65 questions que les ados se posent le plus souvent au sujet de la sexualité"


Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

10 commentaires

09/07/2018 22:01

hasselblad

d'accord merci de votre de reponses je pense donc que je devrais mieux arreter ma relation avec ma copine alors.

Répondre Écrire un commentaire

09/07/2018 21:12

hasselblad

Merci de m'avoir repondu juste la page qui ets sur votre site je l'est deja lu et elle ne parle pas de se que l'on risques reelemnt car si je ne risques rien autant ne pas stresser notre probleme est que l'on stress moi et ma copine que je doivent faire de la prison ou payer une amende si ce n'est pas le cas l'on s'en fiche de l'avis de ses parents car un jour ou un autre ça arrivera et il ne vont pas lui mettre un cadenas au c**. Puis ma copine préfère le faire avec moi que le jour d'un soirée ou elle seras peut être défoncer et aprés elle regrétera

donc ma questions est : je risques quoi ??

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Beaucoup de facteurs ont un impact sur ce qu'un juge peut prononcer comme sanction. S'il qualifie un abus sexuel en viol, c'est passible de 15 ans de prison. S'il le qualifie en agression sexuelle, la peine encourue est de 5 ans et 75 000 € d’amende. Elle peut être alourdie en fonction de circonstances aggravantes.
Tu trouveras plus d'informations sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-Droits/Victime-d-abus/C-est-quoi-un-abus-sexuel et sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274

Écrire un commentaire

09/07/2018 18:43

hasselblad

Bonjour,( je vais allez directement a questions )

je suis avec ma copine depuis six mois on s'aime tout les deux et tout aller bien jusqu'au jour ou on a commencé a parler sexe par sms car enfaite une journé ca a un peu dérapé entre nous et je l'est doigtée et elle ma branler sauf que l'on a parler de ca par sms et je pense que sont pére nous surveilles et alu nos sms le probléme c'est que il l'a averti en lui disant que si on aller plus loin il porterait plainte car elle elle a 13ans et moi 15 sauf que nos raports sont consentie de chaque cotée et elle me redemande meme de la doigtée mais aujourdhui je shouaiterais aller plus loin sauf que la chose qui nous bloque et surtout moi c'est que je ne voudrais pas faire de la prison ou avoir un casier judiciere juste parceque j'ai fait l'amour avec ma copine qui elle est consentente alors entre nous en ce moment plus rien ne va notre couple se déchire. Alors ma question est sont pere peut t'il vraiment portée plainte contre moi pour viol si je fais l'amour avec sa fille ? si oui je risque quoi ?


Merci d'une réponses rapide.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Votre relation n’est pas interdite par la loi mais vos parents peuvent s’y opposer et la justice peut être saisie pour enquête. Tu trouveras plus d'informations sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-Droits/Majorite-sexuelle/Majorite-sexuelle#tool

Écrire un commentaire

08/06/2018 18:40

kete7

À quel âge est-il considéré que nous sommes prêts pour faire l'amour ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Il n’y a pas d’âge ou d’obligation pour le premier rapport sexuel. Alors 14, 19 ou 20 ans ? Aucune importance.
Voici quelques conseils si tu sens que tu en as envie http://www.onsexprime.fr/Premieres-fois/10-trucs-a-savoir-pour-que-ca-se-passe-bien/10-trucs-a-savoir
Et voici ce que dit la loi sur les relations sexuelle http://www.onsexprime.fr/Sexe-Droits/Majorite-sexuelle/Majorite-sexuelle#tool

Écrire un commentaire

02/06/2018 14:43

phil

Avec ma copine on aprévu de faire l'amour bientot mais je suis inquiet... ça peut sembler ridicule sachant que les hommes sont souvent complexer par la taille trop petite de leur sexe mais dans mon cas j'ai peur que mon sexe soir trop gros. J'ai discuté avec une amie proche de sexualité elle m'a dit que la profondeur moyenne d'un vagin etait de 13 cm avec une légère extension possible, néanmoins mon sexe dépasse de beaucoup cette taille et j'ai peur de faire mal a ma copine que faire ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Si vous êtes détendus et que vous en avez vraiment envie, ça devrait bien se passer ;)
Le vagin est fait de muscles très toniques et très élastiques. Ça lui permet de s’adapter à toutes les formes : celle d’un tampon, des doigts, des sexes masculins ou d’un sex toy… Dans les moments d’excitation, ses parois se lubrifient.
Si elle a mal, utilisez du lubrifiant et ralentissez. Tu trouveras d'autres conseils sur http://www.onsexprime.fr/Premieres-fois/10-trucs-a-savoir-pour-que-ca-se-passe-bien/10-trucs-a-savoir

Écrire un commentaire

28/05/2018 18:59

Someone

Bonjour, je pense être un garçon trans (FTM) mais je ne sais pas comment ou à qui en parler.
Je pense que ce genre de choses méritent vraiment une discussion car cela me préoccupe énormément en ce moment.
Par exemple, je ne sais pas comment en parler à mes ami(e)s, qui pensent que je suis juste androgyne (même si j'ai toujours été garçon manqué sur les bords). Malgré tout, j'ai belle et bien les conditions physiques d'une fille, j'ai mes règles et des seins, mais je ne suis pas à l'aise dans mon corps.
Je regarde beaucoup de chaînes YouTube de garçons transsexuels, et j'en vois beaucoup qui prennent des hormones. J'aimerais savoir si je peux m'en procurer à 13 ans, où et comment, et j'aimerais surtout savoir comment je pourrais aborder ce sujet avec mes parents. J'ai très peur du fait qu'ils pourraient mal réagir, je suis quelqu'un qui stresse beaucoup pour un rien.
Parlez plus des transsexuels/genderfluid etc. sur ce site s'il vous plaît, car je ne suis probablement pas la (le si je puis me permettre du coup) seul(e) dans ce cas :)

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Chacun-e a le droit de vivre heureux comme il/elle l’entend, quelle que soit son identité sexuelle, qu’elle aille à rebours du modèle dominant ou pas.
L'inclusion des personnes trans est une réflexion en cours chez nous. Pour discuter et obtenir des conseils de prévention adaptés, nous t'invitons dans l'immédiat à consulter le site d'Outrans http://outrans.org/

Écrire un commentaire