Premières pertes blanches , puis premières règles… C’est la puberté qui se manifeste, et bonjour les questions en rafales !...

«Tampons ou serviettes hygiéniques ?» « Est-ce que je dois me laver chaque fois que je change de protection ? » « Est-ce que je dois me nettoyer l’intérieur du vagin , et comment ? » « Est-ce que je dois utiliser un savon spécial ? »… Tu vas avoir des réponses précises ; mais d’abord, une petite explication « anatomique » s’impose. Ça ne sera pas trop long.

La flore vaginale , un milieu très fragile

sexe_anatomy_hygiene_fille

À la puberté , quand les œstrogènes (les hormones fabriquées par les ovaires ) commencent à s’activer, des pertes blanches (une substance un peu visqueuse s’écoulant du vagin en petites quantités) font leur apparition, bien avant les règles . Ce sont elles qui assurent le développement de la flore vaginale . La « flore vaginale  » ? Oui, ce sont tous les micro-organismes qui se trouvent à l’intérieur du vagin , essentiellement une bactérie – s’appelant le « lactobacille » – qui protège des infections et empêche la muqueuse de se dessécher. Mais quel rapport avec l’hygiène intime ? Cette flore est très fragile : il ne faut en aucun cas utiliser ni des produits agressifs ni des douches vaginales (c’est une manière de nettoyer l’intérieur du vagin avec une poire de lavement) ; cela risquerait de déséquilibrer ta flore et, par conséquent, de provoquer des infections.

Alors, comment et avec quoi se laver ?

Le plus simplement du monde, que tu sois ou pas en période de règles . Et pas plus d’une ou deux fois par jour ! Tu peux utiliser un simple savon sans parfum (sauf consigne spécifique de ton médecin en cas d’infection ). Il existe également des gels spéciaux pour laver la vulve , les grandes et petites lèvres . Mais pas l’intérieur du vagin  : il se nettoie tout seul. N’oublie pas de bien te sécher pour ne pas favoriser la prolifération de germes .
Autre détail qui a son importance : quand tu vas aux toilettes, fais bien attention de t’essuyer de l’avant vers l’arrière et pas l’inverse. Pourquoi ? Tu risquerais de propager des bactéries provenant de l’anus , d’où un risque d’infection urinaire , par exemple.

Et le sexe ? Épilé ou pas ?

Des filles se font épiler intégralement le sexe. Peut-être pour plaire à leur partenaire. Ou parce qu’elles croient que c’est plus hygiénique. En fait, c’est surtout une mode. Tu as envie de la suivre ? Pourquoi pas. Mais, avec une bonne hygiène corporelle, les poils, ce n’est pas sale. Et puis, s’ils sont là, c’est qu’ils servent à quelque chose : ils protègent la vulve des microbes et des poussières, ils captent aussi des odeurs qui peuvent provoquer l’excitation sexuelle. Et pendant l’amour, ce petit « matelas » permet d’éviter les irritations dues au frottement.

Tampons ou serviettes hygiéniques ?

À toi de choisir. Les serviettes sont confortables et absorbantes. Quant aux tampons, ils sont très pratiques. Discrets, ils permettent de continuer les activités sportives sans souci. Et, même vierge , tu peux les utiliser. Il existe également des coupes menstruelles en forme de « cloche ». Tu les glisses dans le vagin et elles récupèrent le sang. Elles sont en silicone et réutilisables.

Que tu optes pour l’une ou l’autre de ces protections, l’important, c’est d’en changer souvent. Si tu les gardes trop longtemps, des bactéries peuvent se développer et provoquer des infections. Dernière petite info : les pantalons hyper serrés et les strings en tissu synthétique, c’est sympa, mais… ça favorise les irritations. Mieux vaut éviter.

 

Article mis à jour le : 03/12/2015

Les règles en 9 questions

L'arrivée des règles ça génère souvent plein de questions. Pour tout comprendre et trouver des réponses, découvre notre module interactif !

Les règles en 9 questions : cliquez-ici !
Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

21 commentaires

23/08/2017 18:48

didi kcjura

pourquoi certaine filles on plus leurs règles que d'autres?!

Répondre Écrire un commentaire

23/08/2017 18:44

didikcjura

pourquoi certaine filles ont plus leurs règles que d'autre?!

Répondre Écrire un commentaire

23/05/2017 23:09

libellule

Bonsoir,

Je me pose une question : que devient le sperme de l'homme après l'éjaculation dans le corps de la femme ?
Le corps de la femme l'intègre t-il ou le rejette t-il ? La contraception joue t-elle un rôle à ce niveau ?

Merci d'avance

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonsoir,
Le sperme peut vivre 5 jours dans l'appareil génital de la femme. Seuls quelques moyen de contraception comme le préservatif féminin ou masculin empêchent l'entrée du sperme dans l'appareil génital féminin. Tu trouveras plus d'information sur http://www.choisirsacontraception.fr/contraception_tableau_comparatif.htm ;)
Au bout de quelques jours, le sperme est rejeté.

Écrire un commentaire

12/04/2017 23:32

colors

Bonjour,
je me demandais pourquoi les coupes menstruelles (cup, ou moon cup) ne sont pas mentionnées dans le titre de la partie sur protections hygiéniques (question : tampon / serviette ?) : le sujet parait délicat parce que la coupe recueille les règles qu'il faut verser dans les toilettes ou dans la douche et il faut la stériliser en la laissant dans l'eau bouillante quelques minutes; mais une cup peut permettre de mieux connaître son corps et ne plus appréhender ses règles, d'aller à la piscine et à l'école sans complexe et de ne pas avoir l'impression de sentir le sang qui s'oxyde (plus de mauvaises odeurs !), de ne pas tâcher les draps, de protéger son corps des résidus de tampons qui restent dans le vagin et des produits chimiques inclus dans les serviettes hygiéniques qui irritent la vulve (produits pour cacher les odeurs etc), de réduire considérablement son empreinte écologique (moins de déchets dans les décharges !), et aussi de faire des économies pour les bourses fragiles ou pour celles qui préfèrent acheter autre chose...

Des cups ont déjà été envoyées par des aides humanitaires à des jeunes filles et des femmes dans des pays comme l'Inde où les règles sont encore taboues, et où les filles sont exclues de l'école car "impures" et doivent mettre des chiffons sales pour gérer leurs règles... Tout cela pour dire, elles ne sont pas si difficile à utiliser et devraient être proposées comme option aux jeunes au même titre que les deux autres !
On en trouve à présent en plusieurs tailles ou tailles uniques dans les magasin biologiques, et une cup peut durer jusqu'à 5 ans.

En fait, cette partie mériterait d'être développée : le site Planetoscope, de statistiques, estime "13 fois par an et 520 fois dans sa vie, une femme a besoin d'une serviette ou d'un tampon hygiénique. A l'échelle mondiale, cela représente une consommation de 1447 serviettes hygiéniques chaque seconde, soit 45 milliards par an. "

Et vous ne mentionnez même pas le choc toxique, à bien vous relire... Il manque de nombreuses informations.

Que d'informations à donner pour permettre de choisir au mieux les produits d'hygiène utilisés en moyenne une fois par mois en contact direct avec un organe reproducteur ! (Les alternatives biologiques par exemple, bien que plus chères, mériteraient d'être mentionnés)

Cordialement, une ancienne ado qui aurait aimé avoir ces informations avant ses 20 ans...

Répondre Écrire un commentaire

09/03/2017 15:44

Flo

ça pourrait être intelligent de parler également de la coupe menstruelle (cup) : il n'y a pas que les tampons et les serviettes !

Répondre Écrire un commentaire

23/12/2016 13:18

Clarisse

Bonjour, j'ai eu un rapport protégé mi novembre et je devais avoir mes règles vendredi 16/12 et je ne les ai toujours pas eu cela m'inquiète d'habitude je n'ai que 2/3 jours de retard c'est la première fois que j'ai autant de retard je ne prends pas la pilule. Merci pour votre réponse

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Si tu as pris tes pilules régulièrement et sans oublis, tu n'as pas à t'inquiéter. Ce retard peut être dû à une période de stress ou d'autres facteurs. Si tu as oublié un comprimé, suis les instructions sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-sante/Que-faire-en-cas-d-urgence/J-ai-oublie-ma-pilule

Écrire un commentaire