L’orientation affective et sexuelle, c’est le désir affectif et sexuel, l’attirance pour des personnes du même sexe que soi (homosexualité), du sexe opposé  (hétérosexualité) ou pour les deux sexes (bisexualité). Pour certain-e-s, cette préférence est tout de suite très affirmée. Elle s’impose comme une évidence. Pour d’autres, elle est moins immédiate, plus changeante.

Les questionnements de l’adolescence

On se connaît depuis la maternelle, on a toujours été ami-e-s. Tout d’un coup, on est attiré-e-s l’un-e par l’autre. Il nous est même arrivé de nous embrasser, de nous caresser. Est-ce que ça veut dire qu’on est homosexuel-le-s ? Peut-être. Peut-être pas.
À l’adolescence, notre vie affective et sexuelle subit de profonds bouleversements. C’est une période d’évolution très intense, où l’on ne comprend pas forcement toujours et très bien ce qui se passe en nous. Une attirance soudaine pour quelqu’un du même sexe, c’est peut-être une « étape » de cette évolution. Elle peut correspondre à une réelle préférence homosexuelle, à une orientation affective et sexuelle. Ou au contraire, c’est une attirance temporaire, et on passe à autre chose. 

Nos préférences peuvent évoluer

On ne se déclare pas un beau matin homosexuel-le ou hétérosexuel-le. Ce n’est pas un choix qu’on fait. Cette orientation se construit en nous, sans que nous en ayons forcément conscience. Elle finit par s’imposer à nous. Alors, pas de culpabilité. Et puis, une orientation affective et sexuelle, ça peut évoluer. On n’est pas enfermé-e-s toute sa vie dans une case « homo », « hétéro » ou « bi ». Il arrive que des personnes hétéros, mariées, qui ont des enfants, changent d’orientation sexuelle, à 40 ou 50 ans. Et vice versa.

Suis-je normal- e ?

Beaucoup de personnes qui sentent en elles une attirance pour le même sexe ou pour les deux sexes à la fois se posent la question : est-ce que je suis normal-e ?
On est élevé dans une société où quand on parle ou qu’on montre un couple, il s’agit d’un couple hétérosexuel. Du coup, la publicité, les films, nos repères familiaux et historiques, nous donnent l’impression qu’être normal-e, c’est forcement être hétéro. D’ailleurs, on part toujours du principe que les autres sont hétéros : quand Tata Martine te demande si t’as un copain ou une copine, c’est toujours à quelqu’un de l’autre sexe qu’elle pense !

Alors quand on est homosexuel-le ou bisexuel-le, et qu’on ne rentre pas dans la case, on peut se sentir en décalage et en souffrir.
Il existe des lieux d’écoute où on peut en parler comme la Ligne Azur, par exemple qui permet de bénéficier d’une aide à distance anonyme et gratuite. Tu peux l’appeler au 0 810 20 30 40, 7 j/7 de 8 h à 23 h. ou aller sur le site de l’association.

Article mis à jour le : 04/2016

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

88 commentaires

05/08/2020 00:32

Aider moi svp '^'

Je sais pas si je suis Bi , Lesbienne ou Hetéro .

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Ce n'est pas grave ;)
Tu as le temps de découvrir tes attirances et tes désirs. N'hésite pas à en discuter avec l'équipe de la Ligne Azur en appelant le 0 810 20 30 40, 7 j/7 de 8 h à 23 h (gratuit et anonyme).

Écrire un commentaire

10/06/2020 20:23

??????

Vous plaisantez, j'espère.
C'est vrai que une multitude de sexualités les unes les plus complexes que les autres sont en train de faire leur apparition mais ce n'est pas une raison pour les qualifier de "mode". Si la personne se sent ainsi, laissez-la tranquille, était-ce vraiment nécessaire de prendre le temps de lui répondre ça?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Où voyez-vous "mode" dans cette page ?

Écrire un commentaire

07/06/2020 16:24

Lil

Émotionnellement, j'aime les garçons et les filles. Mais physiquement, les filles m'attirent énormément, alors que les garçons me laissent totalement indifférente. Jusqu'à présent, je ne m'étais jamais posé de questions sur mon orientation, et à vrai dire je m'en fichais un peu. Mais à présent, autour de moi, les gens sortent de plus en plus ensemble, abordent les questions du sexe...
Et moi je ne sais pas si je suis lesbienne, bisexuelle, hétéro, ou juste une ado de 16 ans 1/2 en pleine phase de questionnement, et de remise en question de ce que je croyais penser jusqu'à présent. Cette incertitude m'effraie un peu, et je n'ose pas en parler autour de moi, de peur que le regard des autres sur moi change, ou qu'on me fasse une remarque stupide.
Merci d'avance pour ce site et vos réponses en tous cas !

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Ces questionnements sont normaux à l'adolescence ;)
Quand on ne rentre pas « dans les cases », on peut se sentir en décalage et en souffrir. Il existe des lieux d’écoute où on peut en parler. Ligne Azur, par exemple, est un service anonyme et confidentiel d’aide à distance pour toute personne qui s’interroge sur sa sexualité (orientation / attirance, identité et pratiques…).
Tu peux appeler au 0 810 20 30 40, 7j/7, de 8 h à 23 h, ou cliquer ici, sur le site de l’association http://www.ligneazur.org/ ;)

Écrire un commentaire

08/04/2020 17:59

wsh

comment on fait pour être bisexuelle. Comment c possible d'aimer les deux sexes ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

L'orientation sexuelle n'est pas une chose que l'on "fait" mais que l'on ressent. On est attiré par une personne, on la désire. Le désir sexuel, c’est l’envie d’avoir une relation sexuelle avec quelqu’un. Le désir déclenche l’excitation, il est donc directement lié au plaisir. Mais le désir est imprévisible et puis, il varie. Tout ce que l’on sait, c’est si on désire ou si on ne désire pas. Tu trouveras plus d'explications sur http://www.onsexprime.fr/Plaisir/Se-Faire-plaisir/Et-le-desir-dans-tout-ca

Écrire un commentaire

20/03/2020 09:18

Quelqun sur terre

Bonjours. je me pose beaucoup de questions, car je ne suis jamais sortie avec personnes, je n'ai jamais été attirée par personne, m'imaginer dans les bras d'un homme ou d'une femme me dégoute mais j'ai parfois des fantasmes avec des gents que j'inventes mais sans moi. est ce normale a 15 ans? je suis perdue

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Les fantasmes sont normaux ;)
Tes désirs vont se réveiller au fil de ta puberté. Tu devrais être moins "dégoutée" avec le temps. Tu trouveras plus d'explications sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-anatomy/La-puberte-ce-qui-change/Le-corps-se-transforme

Écrire un commentaire

21/02/2020 11:05

eh eh ;-;

euh bah je suis un peu perdue en ce moment, je suis sortie une fois avec un gars mais j'étais assez jeune donc c'était plutôt une amourettes mais ces derniers temps je me pose beaucoup de questions sur moi. car m'imaginer en couple avec une fille ne me gêne pas. je trouve des garçons beaux mais ne ressent rien pour eux. j'ai une amie que j'apprécie beaucoup quand je me lève pour aller en cours je me demande si elle sera là, je la regarde en classe en souriant comme une débile je suis vraiment heureuse d'être son amie mais j'ai l'impression d'en vouloir plus. Etre en couple avec elle serait incroyable. Je sais que je gagne des sentiments assez difficilement (quand je passe beaucoup de temps avec quelqu'un j'ai l'impression de tomber amoureuse mais c'est souvent faux et plus compliqué) et j'ai peur de faire n'importe quoi. je me sens comme bi, lesbienne et hétéro en même temps donc c'est le bordel dans ma tête. Si on pouvait m'aider ce serait super merci d''avance! ( je voulais un avis extérieur car mes parents ça ne les gêne pas que je sois bi ou quoi c'est pour que je sois sure de moi ) merci :)

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Cette confusion des sentiments est normale dans les premiers temps. Avec les rencontres et les expériences, tes désirs devraient se préciser ;)
D'ici là, n'hésite pas à en discuter avec la Ligne Azur. C'est anonyme et gratuit -> 01 41 83 42 81 (appel gratuit selon le forfait souscrit – 7j/7, de 8 h à 23 h) https://www.ligneazur.org/.

Écrire un commentaire