L’orientation affective et sexuelle, c’est le désir affectif et sexuel, l’attirance pour des personnes du même sexe que soi (homosexualité ), du sexe opposé  (hétérosexualité ) ou pour les deux sexes (bisexualité ). Pour certain-e-s, cette préférence est tout de suite très affirmée. Elle s’impose comme une évidence. Pour d’autres, elle est moins immédiate, plus changeante.

Les questionnements de l’adolescence

On se connaît depuis la maternelle, on a toujours été ami-e-s. Tout d’un coup, on est attiré-e-s l’un-e par l’autre. Il nous est même arrivé de nous embrasser, de nous caresser. Est-ce que ça veut dire qu’on est homosexuel-le -s ? Peut-être. Peut-être pas.
À l’adolescence, notre vie affective et sexuelle subit de profonds bouleversements. C’est une période d’évolution très intense, où l’on ne comprend pas forcement toujours et très bien ce qui se passe en nous. Une attirance soudaine pour quelqu’un du même sexe, c’est peut-être une « étape » de cette évolution. Elle peut correspondre à une réelle préférence homosexuelle, à une orientation affective et sexuelle. Ou au contraire, c’est une attirance temporaire, et on passe à autre chose. 

Nos préférences peuvent évoluer

On ne se déclare pas un beau matin homosexuel-le ou hétérosexuel-le. Ce n’est pas un choix qu’on fait. Cette orientation se construit en nous, sans que nous en ayons forcément conscience. Elle finit par s’imposer à nous. Alors, pas de culpabilité. Et puis, une orientation affective et sexuelle, ça peut évoluer. On n’est pas enfermé-e-s toute sa vie dans une case « homo  », « hétéro  » ou « bi  ». Il arrive que des personnes hétéros, mariées, qui ont des enfants, changent d’orientation sexuelle , à 40 ou 50 ans. Et vice versa.

Suis-je normal- e ?

Beaucoup de personnes qui sentent en elles une attirance pour le même sexe ou pour les deux sexes à la fois se posent la question : est-ce que je suis normal-e ?
On est élevé dans une société où quand on parle ou qu’on montre un couple, il s’agit d’un couple hétérosexuel. Du coup, la publicité, les films, nos repères familiaux et historiques, nous donnent l’impression qu’être normal-e, c’est forcement être hétéro. D’ailleurs, on part toujours du principe que les autres sont hétéros : quand Tata Martine te demande si t’as un copain ou une copine, c’est toujours à quelqu’un de l’autre sexe qu’elle pense !

Alors quand on est homosexuel-le ou bisexuel-le, et qu’on ne rentre pas dans la case, on peut se sentir en décalage et en souffrir.
Il existe des lieux d’écoute où on peut en parler comme la Ligne Azur, par exemple qui permet de bénéficier d’une aide à distance anonyme et gratuite. Tu peux l’appeler au 0 810 20 30 40, 7 j/7 de 8 h à 23 h. ou aller sur le site de l’association.

Article mis à jour le : 04/2016

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

65 commentaires

10/10/2018 21:52

quelqu'un

je parle depuis 3 ans avec une fille et depuis peu j'ai un copain mais je me sent en quelqu'es peu attirée par cette fille. que dois-je faire?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Si elle te plaît, essaye de passe plus de temps avec elle, de discuter. Après, partage tes sentiments avec elle si tu sens que ça peut être réciproque.

Écrire un commentaire

10/10/2018 12:04

Anonyme

Salut ! il y a une fille qui me plait, elle n'ai pas dans ma classe donc je ne lui ai jamais parler. J'ai peur qu'elle trouve sa bizarre que je m'interesse a elle car je suis aussi une fille, et je ne sais pas quoi dire si je vais la voir. Est ce que vous avez quelques conseil, des idées de choses que je pourrais lui dire ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Essaye de discuter avec elle de la vie au lycée, de ce que vous avez en commun, de ce que vous aimez ;)

Écrire un commentaire

08/10/2018 19:45

moi

Salut !
Je suis entrée cette année dans un nouveau lycée et j'ai rencontrée une fille que je trouve très jolie (je suis aussi une fille). Je ne lui ai jamais parlé mais parfois dans la cours on se lâche des petits regards. Au début je la trouvais simplement belle et maintenant je pense qu'elle commence a me plaire vraiment. je ne suis pas sur de mon orientation sexuelle donc je me demandais si j'avais juste une attirance pour elle ou si je suis bisexuelle. Du coup je ne sais pas si je dois aller la voir ou pas. Est ce que vous pouvez m'éclairer un peu plus ? SVP

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Si elle te plaît, essaye de discuter avec elle et voir si c'est réciproque. Cela ne veut pas nécessairement dire que ton orientation sexuelle est fixée pour toute la vie. Si tu veux en discuter, appelle la Ligne Azur au 0 810 20 30 40 (7 j/7 de 8 h à 23 h) ou consulte le site de l'association http://www.ligneazur.org/ ;)

Écrire un commentaire

30/08/2018 10:51

Anonyme

Merci beaucoup !

Répondre Écrire un commentaire

26/08/2018 14:35

Anonyme

Voilà depuis quelques temps je me suis rendu qu'on que j'étais beaucoup attirer par les garçons et donc je ne sais pas trop comment en Parler car mes parents son homophobe ;_;

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Ce n’est pas une obligation d'en parler. On ne le fait que si on le veut. Pour certain-e-s, c’est une nécessité. Pour d’autres pas. À chacun-e de décider à qui le dire ou pas. Et quand le dire. C’est très personnel. Son orientation, sa sexualité, c’est ce qu’il y a de plus intime. Surtout ne pas se mettre la pression. Ça doit être un acte de liberté.
Tu peux d'abord en discuter avec l'équipe de la Ligne Azur. Appelle-la gratuitement au 0 810 20 30 40, 7 j/7 de 8 h à 23 h ou consulte sur le site de l’association http://www.ligneazur.org/

Écrire un commentaire

23/08/2018 19:32

PasDePseudo

Merci pour tes conseils, je n'ai jamais parlé à personne de cette histoire et de mes problèmes, je vais essayer de le faire lorsque je me sentirai prête.

Répondre Écrire un commentaire