La contraception  parfaite, sans aucune contrainte, qui peut être prise par toutes les femmes sans exception, ça n’existe pas ! La contraception, c’est un choix personnel qu’on peut faire en fonction de ses attentes, de ses habitudes de vie, sa situation amoureuse, de ses contraintes… Qui peuvent d’ailleurs changer au fil du temps. Pour être aidé-e dans ce choix, les professionnels de santé sont bien sûr là : médecin généraliste, gynécologue , sage-femme et même le pharmacien ou l’infirmière scolaire pourront te conseiller et te guider.

Des méthodes de contraception, il y en a beaucoup ! La plupart des gens ne connaissent que le préservatif, la pilule  et le stérilet. Alors, allons-y, citons-les. Pilules (combinées ou progestatives). Le patch  : à coller sur la peau pendant trois semaines sur quatre (un par semaine). L’implant : inséré sous la peau du bras, efficace 3 ans. L’anneau vaginal  : à placer soi-même (à garder 3 semaines, mais protège pendant 4 semaines). Le DIU (dispositif intra-utérin, qu’on appelait auparavant « stérilet ») : au cuivre ou aux hormones , il peut rester en place de 3 à 8 ans. Préservatif masculin , à dérouler sur le sexe en érection . Préservatif féminin , à insérer dans le vagin , même plusieurs heures avant le rapport. Tu auras l’embarras du choix. Pour en savoir plus : consulte le site choisirsacontraception.fr, tu trouveras notamment un tableau qui récapitule toutes les méthodes, avec des informations sur leurs prix et où les trouver.

Comment choisir la tienne ?

Pour faire son choix, mieux vaut être aidé-e. Tu peux en parler avec un-e professionnel-le de santé : médecin généraliste, gynécologue, sage-femme. Tu peux consulter ces professionnels en cabinet ou gratuitement dans un Centre de planning et d’éducation familiale (CPEF). Il/elle commencera par te poser des questions sur ton âge, est-ce que tu fumes, est-ce que tu es en couple, est-ce que tu as déjà une contraception et si oui, est-ce que tu en es satisfaite ?... En fonction de tes réponses, il/elle te proposera la méthode qui sera la mieux adaptée pour toi. Tu peux aussi avoir déjà une bonne idée de la contraception qui te conviendrait. Dans ce cas, n’hésite pas à le dire. Ton interlocuteur-trice t’en présentera les avantages et inconvénients et vérifiera qu’il n’y a pas de contre-indications pour toi. Il/elle te fera ensuite, le cas échéant, une ordonnance pour que tu puisses récupérer ta contraception en pharmacie. Attention, toutes ne sont pas remboursées par l'Assurance maladie. Pour tout savoir sur la contraception, consulte le site choisirsacontraception.fr.

Juste, un truc : avoir une contraception, ça ne protège pas des infections sexuellement transmissibles (IST). Il faut continuer à utiliser, en plus, un préservatif masculin ou féminin. Ça s’appelle la double protection .

 

Article mis à jour le : 04/2017

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

38 commentaires

14/12/2018 03:04

Valentine

Bonjour, je souhaite commencer à prendre la pilule mais des amis m'ont dit que ça faisait baisser la libido. Est ce vrai ? Et du coup quel intérêt de la prendre pour avoir des rapports sexuels si c'est pour avoir moins de désir ?

Répondre Écrire un commentaire

31/10/2018 23:30

ANONYME

Bonjour, je vais commencer à avoir des relations sexuelles avec ma copine cela fait déjà plus de 2 aans que l'on est ensemble et elle n'était pas prête j'ai donc attendu et l'ai mise en confiance pour être sur que cela se passe bien pour elle. Nous sommes tout les deux vierges et je me demandais si il faut faire un dépistage ou quelque chose du genre pour s'assurer que tout vas bien. Elle prend déjà la pilule mais a des horaires parfois irréguliers du style 23 h à la place de 21 h y aurait-il un risque si nous venions par la suite à avoir des relation sans préservatif ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Si vous souhaitez avoir des rapports sexuels sans préservatifs, il faut faire les tests de dépistages des IST (même si vous n'avez jamais eu de rapports sexuels avant), s'assurer que ta partenaire prend régulièrement la pilule et que les décalages de prises n'augmentent pas le risque. Un seul oubli peut être risqué. Si la pilule ne lui convient pas ou qu'elle n'arrive pas à la prendre régulièrement, il existe d'autres moyens de contraception peut-être plus adaptés à votre situation. Tu trouveras plus d'informations concernant les décalages de prise tolérés en fonction du type de pilule et les autres moyens de contraception sur http://www.choisirsacontraception.fr/
Et concernant le dépistage, tu trouveras des conseils et des contacts sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-sante/Tout-sur-le-VIH-et-les-IST/Le-depistage

Écrire un commentaire

27/10/2018 19:18

petite interrogation

Bonsoir,
je voudrais faire ma première fois avec mon copain et n'ayant aucun moyen contraceptif, je me demandais si l'usage du préservatif seul était efficace pour se protéger d'une éventuelle grossesse et des maladies ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Oui, les préservatifs servent à la fois de moyen de contraception et de moyen de protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST). Pour bien les choisir et les utiliser lors de chaque rapport, tu trouveras nos conseils sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-sante/Tout-sur-le-VIH-et-les-IST/Le-preservatif

Écrire un commentaire

27/07/2018 23:12

mwaka

bonjour, j'aimerai savoir si il est possible de tomber enceinte avec la pilule? si oui il y a combien de pourcentage de chance que cela arrive.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonsoir, il est possible de tomber enceinte avec la pilule, surtout lorsque sa prise est irrégulière ou qu'on la prend avec d'autres médicaments. Tu trouveras les chiffres d'efficacité et plus d'explications sur https://www.choisirsacontraception.fr/contraception_tableau_comparatif.htm

Écrire un commentaire

08/05/2018 14:37

baad_womaan

Salut alors je veux juste savoir si même sans avoir eu de relation sexuelle on peux déjà commencé à prendre la pilule

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonsoir,
Oui, c'est même préférable d'avoir pensé à un moyen de contraception avant les premières relations sexuelles. Pour cela, prends rendez-vous pour une consultation gynécologique. Tu trouveras plus d'informations sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-anatomy/Le-sexe-des-filles/Premier-rendez-vous-gynecologique

Écrire un commentaire

13/02/2018 17:25

Mblahblah

Bonjour,
mon implant contraceptif dans le bras arrive à au terme des 3 ans.
Pour le moment j'ai choisi de repasser au préservatif, histoire de faire une pause au niveau des hormones pour mon corps.
Il s'agit de mon deuxième implant, le changement du premier au deuxième avait été douloureux (l'anesthésie locale n'avait pas pris, et l'implant était bien pris dans les chairs).
Je voulais juste la confirmation qu'il n'st pas "grave" de ne pas se faire retirer son implant ?
Etant donné qu'il s'agira simplement d'un bout de plastique "vide" désormais. Comme il n'est pas voyant et ne me dérange pas, je n'ai pas envie de me faire charcuter le bras avant d'avoir décider de mon prochain moyen de contraception.
Merci pour la réponse

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Nous t'invitons à consulter un médecin (gynécologue, sage-femme, généraliste) d'une part pour répondre à ta question sur l'implant et d'autre part pour t'aider à choisir un nouveau moyen de contraception, surtout s'il est hormonal. D'ici là, tu peux consulter le site http://www.choisirsacontraception.fr/

Écrire un commentaire