Jour J

Alex est assis seul sur un banc, mélancolique. Il est rejoint par Karim.
KARIM
Bah alors, tu réponds plus aux messages !
ALEX
Me parle pas, toi !
KARIM
Quoi ?
ALEX
Fous-moi la paix ! À cause de toi et tes conneries de film de cul, je vais finir tout seul !
KARIM
Mais non. Elle t’a largué ?
ALEX
Ouais ! Enfin non... je sais même pas.
KARIM
Tu veux plus faire le film, alors ?
ALEX
Mais sérieux mec, faut te le dire comment ? C’est de la merde ton film. C’est un plan foireux ! Et puis c’est ma vie, putain! Moi ça me dérangeait pas d’être puceau, je m’étais habitué même ! Et puis qu’est-ce que ça peut te foutre, toi ?
KARIM (bas)
Justement, on aurait joué ensemble !
Alex regarde Karim, dubitatif.
KARIM
Enfin, pas tous les deux, avec la meuf, là.
ALEX
Mais pour quoi faire ? Tu baises quand tu veux toi !
KARIM
Ouais, mais…
Ça dépend… Enfin… Non, quoi.
ALEX
Mais non, quoi ?
Et la petite rousse l’été dernier...
Karim hoche la tête pour dire non. Alex est surpris.
ALEX
Mais quoi ? L’autre Allemande que t’a pécho à Biarritz ?
KARIM
Je suis jamais allé à Biarritz...
ALEX (déçu)
Tu fais chier, je l’adorais cette histoire...
KARIM
Moi aussi, elle était très bien.
Alex se rapproche de Karim.
ALEX
Et la mère de Pierre ?
C’était des mythos…
KARIM
Nan ! Enfin pas vraiment... C’est juste que… Tu me connais, j’en ai rajouté un peu. Bah là, j’ai vite fait… un peu…
ALEX
Vas-y. Bienvenue au club des puceaux, mon pote !
Alex tape dans la main de Karim hésitant.
KARIM
C’est toi, le puceau.
Alex et Karim rigolent. Soudain, Alex reçoit un SMS.
ALEX
Attends.
ALEX (lisant le texto)
Mec, c’est Claire : « Viens ». Ça veut dire quoi ?
KARIM
Tu es con ou tu fais exprès ? Vas-y, fonce, là. Qu’est-ce que tu fous ?
Elle t’attend.
KARIM
Hé Alex ! Truc super important. C’est un truc sérieux. C’est un truc de bonhomme, ça, un truc de première fois. Tous les mecs, ils y passent. Faut que tu te branles juste avant. Non, sérieux, comme ça, tu vas durer plus longtemps.
ALEX
Alleeez…
Alex ne lui laisse pas le temps de terminer sa phrase et part en courant.
KARIM (hurlant)
Non, sérieux.
Eh, branle-toi, mon pote!
Astique-toi le poireau. Fracture du poignet, même, si tu veux.
A une inconnue qui passe
Madame, bonjour.
Karim regarde hors champs vers l’inconnue qui l’a entendu hurler.
Alex court comme un fou pour rejoindre Claire.
Essoufflé, Alex ouvre la porte de la chambre de Claire...
Claire est sur le lit, spécialement habillée sexy et très maquillée pour plaire à Alex. Il la regarde, referme la porte et y appuie le front. Puis il se retourne et s’assoit à côté d’elle.
CLAIRE
T’aimes ?
ALEX
Je… Je suis un con.
Claire s’approche pour échanger un baiser avec Alex.
ALEX
Attends.
CLAIRE
Quoi ?
ALEX
Attends.
Alex court dans la salle de bain. Claire reste seule, sans comprendre. Elle se regarde, gênée.
Alex est de retour, le sourire aux lèvres. Il se rassoit et s’approche doucement de Claire.
Il passe délicatement un coton sur les lèvres de Claire pour la démaquiller.
CLAIRE
Embrasse-moi.
Alex et Claire s’embrassent.
Plan au niveau du sol. Le coton imprégné du rouge à lèvre tombe à terre. On voit leurs pieds basculer en arrière sur le lit.
Panneau de fin « Puceau(x) » apparaît, et le X du disjoncte.
Karim, devant la porte fenêtre de la cuisine d’Alex, tient un bouquet de fleurs. Kate lui ouvre.
On découvre Karim sans son appareil dentaire.
KARIM
Bonjour. Je voulais juste te dire que j’étais désolé pour ce que j’ai dit la dernière fois sur les lesbiennes.
KATE
OK.
KARIM
C’est pour toi.
Karim tend le bouquet à Kate qui le prend.
Et que je respecte ta différence.
KATE
Merci Karim. Ça me surprend un peu, mais merci.
KARIM
Sache aussi une chose, c’est que tu pourras toujours compter sur moi, désormais.
KATE
C’est gentil.
KARIM
Non, tranquille.
Et si un jour, tu te dis que les mecs… c’est mieux et que finalement, les lesbiennes, bah,  c’est un peu relou, je suis là.
KATE (ironique)
Merci Karim, ça me touche vraiment beaucoup, ce que tu dis.
KARIM
Pas de souci, t’as vu. Et puis si t’es libre un de ces soirs, on peut aller manger au Grec. Je connais le mec. Nan, franchement. Canette offerte. Tout bien.
Kate referme la porte. Karim est seul sur le palier.
KARIM (à lui-même)
Je suis sûr, elle me kiffe. Je te jure, elle me kiffe.
Elle me kiffe de ouf, même.
Puceau — La série de toutes les premières fois — A bientôt pour la saison 2.

Retour à la page précédente