La prescription d'une contraception chez le medecin généraliste

VINCENT RENARD, Médecin Généraliste
Je suis le docteur Vincent Renard et je suis médecin généraliste.
 
 
PEUT-ON ALLER VOIR UN MEDECIN GÉNÉRALISTE POUR AVOIR UN MOYEN DE CONTRACEPTION ?
 
Je lui conseille d’aller voir son médecin généraliste, ou à défaut le médecin dont elle a l’habitude, qu’elle connaît. Avec lequel elle a déjà un lien, avec lequel elle va être à l’aise, le plus à l’aise possible pour parler de ce sujet probablement un peu nouveau et un peu difficile pour elle.
 
COMMENT SE PASSE UNE CONSULTATION ?
 
Il va y avoir tout une période où l’on va en fait répondre à leurs questions, et savoir ou est-ce qu’elles en sont, elles, dans leurs connaissance de la contraception , de la sexualité, de leurs cycles, du fonctionnement de leurs corps à une période où on sait que les niveaux d’informations sont très variables.
Donc on va pouvoir donner de l’information et l’information qui concourt à la meilleure connaissance de leurs corps, à la meilleure manière de gérer leurs corps, leurs contraceptions et leurs vies de femmes qui commencent.
 
LA MEILLEURE DES PROTECTIONS C'EST QUOI ?
 
La prévention pour éviter une grossesse non désirée c’est une chose, et la prévention des infections sexuellement transmissibles, c’est une chose fondamentale et évidemment la contraception, par la pilule notamment, ça protège pas. C’est pour cela qu’on parle de double protection . La protection par la contraception éventuelle et la protection toujours par le préservatif, parce qu’on sait que les premiers rapports sexuels sont les plus à risque. Il faut que les jeunes filles apprennent à se protéger, à protéger leurs corps. Parce que sans qu’elles le sachent, sans que leurs petits copains aussi mignons, aussi sympathiques et aussi agréable soient-ils ne la sachent forcément. Et bien ils peuvent leur transmettre des infections sexuellement transmissibles qui peuvent les embêter pour toutes leur vie de femme.
Et donc c’est bien pour ça que dans ces premiers rapports, peut-être que c’est là le plus important, et bien il faut que les jeunes filles soient convaincues de l’importance de la protection par le préservatif. En sachant que quand les jeunes filles sont motivées et demandent à leur petit copain de mettre le préservatif et bien si elles sont motivées ils le mettent.

Retour à la page précédente