LE CYBERHARCÈLEMENT

Zahia

Pierre 15 ans

C’est quoi le cyberharcèlement ?

Le cyberharcèlement est une agression faite par un individu ou un groupe sous forme électronique (mails, SMS, réseaux sociaux, jeux en ligne, etc.), de façon répétée contre quelqu’un.
Ce sont des actes violents psychologiquement et ils peuvent prendre différentes formes : insultes, dénigrement, propagation de rumeurs, menaces en ligne, etc.

Zahia

Caroline 16 ans

Que prévoit la loi ?

Le harcèlement en ligne est puni par la loi (article 222-33-2-2 du Code pénal), qu’il s’agisse d’échanges publics (sur un forum par exemple) ou privés (entre "amis" sur un réseau social).

A noter : Retrouver une photo intime sur les réseaux sociaux sans ton accord, c’est une atteinte à ta vie privée.
Si une personne partage une photo intime de toi sans ton accord elle peut être condamnée à un an de prison et 45 000 € d’amende (article 226-1 du Code pénal).
Les pratiques de « revenge porn » (le fait de partager des photos, images ou paroles intimes, à caractère sexuel pour se venger) ont fait évoluer la loi. Depuis 2016, les peines peuvent aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 60 000€ d’amende.

Zahia

Victor 12 ans

Que faire ? A qui en parler ?

Tu peux :

  • • Bloquer l’auteur-e : Cette option est disponible sur la plupart des réseaux sociaux et évite ainsi d’être harcelé-e.
  • • Conserver des preuves pour sanctionner les auteur-e-s : Le mieux, c’est de faire des captures d’écrans des commentaires, vidéos, photos, dates, lieux, etc.
  • • Porter plainte : Tu peux t’adresser au commissariat ou à la gendarmerie, ou par courrier au / à la Procureur-e de la République.
  • • Signaler le contenu abusif et demander sa suppression : Un service spécifique – internet-signalement.gouv.fr – permet à tout le monde (que tu sois personnellement victime ou non), de signaler, de manière anonyme ou non (en fonction de tes préférences), des contenus illicites (incitation à la haine, menace ou incitation à la violence ou encore injure, diffamation) auprès de la police et de gendarmerie.

A noter : Il existe numéro vert national destiné aux enfants et adolescents confrontés à des problèmes dans leurs usages numériques et notamment dédié au cyberharcèlement : Net Ecoute

0800 200 000 (appel anonyme et gratuit), ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h, accessible en métropole et depuis les DOM netecoute.fr

16.04.2018 - Textes relus par le Bureau de la Politique Pénale Générale / Direction des Affaires Criminelles et des Grâces du ministère de la Justice.