LES INSULTES

Zahia

Mélanie 11 ans

Et si on me parle mal ?

Les insultent blessent, elles traumatisent, elles cherchent à rabaisser. Les insultes constituent une véritable violence. Même quand elles sont dites sur le mode de la plaisanterie, qu’il s’agit de « chambrer » quelqu’un, elles peuvent faire mal.

Zahia

Ryan 15 ans

Que prévoit la loi ?

La loi fait une distinction entre une injure publique et une injure privée. Une injure privée est punie d’une contravention de 38 € maximum. Tandis qu’une injure publique est considérée comme un délit et punissable par une amende de 12 000 €.
La loi prévoit des peines plus lourdes encore dans le cas d’injure raciste, sexiste, homophobe ou handiphobe : une contravention de 1 500 € pour une injure privée, et 6 mois de prison et 22 500 € d’amende pour une injure publique. Pour en savoir plus sur l’homophobie, rendez-vous sur la page dédiée de Onsexprime.

Zahia

Emma 12 ans

Que faire ? À qui en parler ? »

Devoir y faire face sans arrêt est une épreuve difficile. On peut vite être dépassé par la situation. Certains adolescent-e-s en souffrance sombrent dans des dépressions très graves qui peuvent aller jusqu’au suicide.
N’hésite pas à chercher de l’aide auprès d’un-e ami-e, d’un-e prof, de tes parents ou d’une association.

16.04.2018 - Textes relus par le Bureau de la Politique Pénale Générale / Direction des Affaires Criminelles et des Grâces du ministère de la Justice.