C'est quoi la transidentité ?

La transidentité, c’est lorsque son identité de genre (le genre auquel on s’identifie) est différente du sexe qui a été assigné à la naissance. Lorsque l’on naît, un sexe nous est donné en fonction de nos organises génitaux externes (vulve ou pénis ) : on est déclaré garçon ou fille. Dès le départ, la société considère que les filles et les garçons aiment des choses différentes, ont des comportements différents. Ce sont les stéréotypes de genre.

Puis, en grandissant, chacun-e va chercher sa façon d’être, de se définir par rapport au genre. C’est son identité de genre. Cette identité est personnelle et n’a pas de lien avec les organes génitaux .

Quand son identité de genre correspond au sexe qui a été déclaré à la naissance, alors, la personne est cisgenre. Mais quand l’identité de genre ne correspond pas au sexe déclaré à la naissance, alors la personne est transgenre. Chacun et chacune a le droit de vivre heureux comme il/elle l’entend, quel que soit son genre, qu’il/elle soit transgenre ou cisgenre.

Certaines personnes transgenres effectuent une transition sociale, pour vivre et exprimer leur genre au quotidien : par exemple, en informant leur entourage de leur transidentité (c’est-à-dire qu’elles sont transgenres), en utilisant un nouveau prénom, en adoptant une façon de s’habiller et de se coiffer avec laquelle elles sont plus à l’aise.

Certain-e-s effectueront des démarches administratives ou juridiques pour changer de prénom et/ou de mention de leur sexe sur leurs papiers d’identité. Cela permet une reconnaissance officielle de leur genre. Ce changement d’état civil est légal en France. Pour les personnes mineures, il doit être demandé par le représentant légal (un parent par exemple).

Les personnes transgenres peuvent aussi effectuer des démarches de transition médicale (prise d’hormones , chirurgies) pour harmoniser leur corps et leur genre, ou pour que leur genre soit plus facilement reconnu par les autres. En France, c’est autorisé, mais ce n’est pas obligatoire.

Pour mieux comprendre la transidentité, tu peux consulter la bd suivante :

https://www.chrysalide-asso.fr/nos-documents/devenir-florence/

La puberté , une période difficile

Lors de la puberté, les corps changent, les caractères sexuels secondaires se développent (les seins, les muscles, la moustache…). Ces changements vont souvent identifier les corps comme étant féminin ou masculin. Pour une personne dont l’identité de genre ne correspond pas au sexe déclaré à la naissance, cette période peut être difficile. C’est un peu comme perdre le contrôle de son corps, être « forcé » dans un corps qui ne correspond pas.

Cette situation peut te préoccuper et être parfois difficile à expliquer.

Si tu t’identifies plutôt à un genre, mais que les autres ne le voient pas ou le refusent, que tu as des problèmes avec ton corps, que ça te rend triste, malheureux, ou que ça crée un mal être chez toi tu peux en parler :

- avec la ligne Azur 7 j/7 de 8 h à 23 h au 0 810 20 30 40 (coût d’une communication locale)

- avec Fil santé jeunes : au 7 j/7 de 9 h à 23 h au 0800 235 236, ou en posant tes questions en ligne ou par chat.

- avec des associations qui ont des temps d’échange dédiés aux jeunes comme OUTrans ou Espace Santé Trans .

Transidentité et homosexualité , quelle différence ? 

La transidentité et l’homosexualité sont deux choses différentes.

La transidentité, c’est une question d’identité personnelle. C’est par rapport à qui tu es, en fonction du sexe qui a été défini pour toi à la naissance.

L’homosexualité, c’est une question d’orientation sexuelle . C’est par rapport aux personnes par qui tu es attiré-e.

Une personne transgenre peut être homosexuelle, héterosexuelle, bisexuelle…. En tout cas, même si tu t’interroges sur ton identité de genre, tu peux être attiré-e par qui tu veux.

La transphobie, qu'est-ce que c'est ? 

Dans notre société, tout au long de la vie, on est perçu soit comme un homme, soit comme une femme selon les codes de ce genre. Le regard que l’on porte sur les gens va être différent si l’on considère que la personne est homme ou femme. Les personnes transgenres  peuvent exprimer une identité de genre qui n’est pas reconnue par les autres comme étant en accord avec leur apparence physique. C’est cette façon de percevoir les personnes transgenres et les comportements que cela crée qui est de la transphobie : utiliser un mauvais prénom ou un mauvais pronom volontairement, insulter, interroger la personne sur sa sexualité, refuser de partager des choses avec cette personne, lui refuser un travail, etc.…

La transphobie est punie par la loi. Les insultes transphobes par exemple sont punies qu’elles aient lieu en face à face ou sur internet, en privé ou en public. Si l’auteur des insultes est mineur, il peut être puni par des sanctions éducatives (travaux spéciaux, stages…), des amendes ou même de la prison.

Si tu es témoin ou victime d’un acte transphobe, tu peux les signaler :

-          à SOS Homophobie

-          sur https://www.service-public.fr/cmi.

-          Sur FLAG ! 

Tu peux aussi en parler à une personne de confiance (ami, parents, frère, sœur…)

Comment être respectueux de l'identité de chacun ? 

Quand on n’a jamais rencontré de personne transgenre, on peut être un peu perdu et ne pas savoir comment agir.

Voici quelques conseils simples et de bon sens :

- Genre la personne comme elle le souhaite : Utilise « il » ou « elle » en fonction de ce que la personne te dit. Tu n’es pas sur-e ? Dans ce cas, tu peux demander : « Quel pronom préfères-tu qu’on utilise ? ». Utilise toujours le pronom que la personne préfère, même quand elle n’est pas là.

- Laisse de côté les préjugés : ne te dis pas que parce que cette personne se définit de tel genre, elle doit forcément aimer ceci ou cela. Tout le monde à des goûts différents.

- Ne parle pas de sa vie d’avant : si tu as connu une personne transgenre avant sa transition, ces informations sont personnelles. Pas de messes basses sur sa vie d’avant, son ancien prénom, pas de partage des photos : c’est son intimité, c’est à elle de choisir à qui elle parle et de quoi elle parle.

 Article mis à jour le : 05/2021

Laisse ton commentaire

0 commentaire