Jean-Eric

JEAN-ERIC: j’avais 19 ans.

 
J’ai eu beaucoup de mal à trouver jusqu'à ce qui est une amie qui me propose en quelque sorte de me trouver une petite amie. Et je me suis retrouvé avec cette fille quelques mois avant le bac pas plus, peut-être 2-3 mois avant le bac. On va un soir à St Michel, on faisait frottis frotta depuis pas mal de temps déjà, bref. A un moment je lui dis on va au toilette et t’as pas le choix. Donc on est monté aux toilettes du latin corner, on s’est posé là et ni une ni deux je lui ai soulevé sa jupe et je l’ai pénétré pendant 15 secondes.
 
La contraception :
Le fait que je sois vierge et qu’elle ait eu quelques expériences, non je n’ai pas utilisé de moyens de contraception, j’aurais dû. Moi pour ma part, je savais que je n’avais rien à transmettre puisque c’était ma première fois, elle de son côté, elle aurait pu exiger, elle a jamais exigé en fait. Je lui ai fait confiance.
 
Réflexion faite :
Pas écouter les autres et de faire ça pas le plus rapidement possible mais quand on en a vraiment envi. Trouver quelqu’un qui soit ouvert d’esprit, qui soit dans une dimension d’ouverture, je pense. Ensuite voilà je pense qu’il faut qu’il y est beaucoup de caresse par contre, j’pense que les préliminaires et ben c’est peut-être l’ombre de l’amour, peut-être que les gens se passe de préliminaire, je sais pas, je ne connais pas la sexualité de la planète. Mais ce qui est certain c’est qui est besoin de tendresse et puis voilà, de tendresse, de gentillesse surtout pour une première fois.
 

 
Ma première fois :
Je la voyais comme une sauveuse,

Retour à la page précédente