C’est toi qui décides de ce dont tu as envie ou pas. À toi de choisir ton/ta partenaire. De refuser d’avoir des relations sexuelles non protégées. De dire « non » quand ce qu’on te propose ne te plaît pas. Bref, d’avoir la maîtrise de ton corps.

Savoir refuser

Tu es amoureux/se et tu ne te sens pas prêt-e à faire l’amour ? Dis-le. Ton/ta partenaire sexuel-le veut t’imposer une pratique dont tu n’as pas envie ?

N’hésite pas à refuser.
C’est toi qui choisis quand tu es prêt/e à avoir des relations sexuelles, tu choisis avec qui et tu choisis avec cette personne ce que vous faites au lit. C’est ton droit le plus strict.
On peut en parler, moins pour se convaincre que pour se comprendre. Ça ne vaut pas le coup de se forcer à avoir des relations sexuelles. On recherche avant tout un plaisir partagé. Ce n’est pas un dû envers ton/ta partenaire.

Ne pas s’oublier

Il arrive que le/la partenaire ait du mal à accepter le refus. Et qu’il/elle ait recours au chantage affectif : « si tu m’aimais… ». Ce n’est pas forcément mal intentionné. Cela dit, la question n’est pas là. Quand on aime, on n’est pas obligé de s’oublier soi-même. On existe à deux dans une relation. Et les deux désirs doivent pouvoir s’exprimer.

En cas d’abus : en parler

Une main aux fesses. Des remarques ou des sous-entendus obscènes. Du harcèlement par téléphone. Une agression sexuelle. C’est difficile d’en parler. On a souvent honte. On se sent seul-e avec son secret . N’oublie pas : tu n’es pas responsable, tu es la victime.  
Si quelqu’un abuse de toi ou tente de le faire : il y a des solutions. Surtout, ne le garde pas pour toi. Parles-en. Essaie de t’adresser à quelqu’un en qui tu as confiance : tes parents, l’infirmière scolaire, un médecin, etc. Tu peux également contacter Fil Santé Jeune au 0800 235 236 (appel gratuit). Sache aussi que certains de ces abus sont punis par la loi et que tu peux porter plainte.

 

Article mis à jour le : 04/2016

Laisse ton commentaire

7 commentaires

26/05/2021 13:25

Anonyme

Bonjour,
Je suis un peu perdu face au caractère de ma situation, mais plus le temps passe et plus les choses me paraissent complexe. Peut etre pourrez vous m'aider a mieux comprendre.
Voila, j'ai vécu une relation ou je me suis énorméméent investie. j'etais a la limite de m'oublier pour qu'il puisse mieux exister, tout d'abord en sortant avec lui, puis en acceptant le moindre de ses désire. Bien sur ça a pris du temps avant d'en arriver la mais nous avons eu des relations sexuelles que j'ai acccepté par dénis. C'est a dire que a force de me persuader de l'aimer et de tout faire pour lui je me suis également persuadé de vouloir ça. Ca fait un an maintenant que c'est fini et que j'ai réussi a le quitter mais je n'arrive toujours pas a qualifier ce qu'il m'est arrivé... Est-ce ça faute pour n'avoir rien vu ? Est-ce la mienne pour m'etre menti? Est-ce un viole ou simplement une experiance raté ?...
je voudrais savoir...

ps: je vous remercie pour ce que vous faites pour nous

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Il faut que tu en parles avec un·e professionnel·le de santé pour exposer plus longuement et précisément ce que tu as vécu et subi. Tu peux dès maintenant appeler le Fil santé jeunes (0800 235 236) pour en discuter et être orientée si c'est nécessaire. C'est anonyme et gratuit, dédié aux 12-25 ans, et disponible tous les jours de 9h à 23h.

Écrire un commentaire

08/09/2020 17:58

Une p'tite Crevette

Bonjour.
J'ai fait deux fois des rêves où des professeurs me violaient. Certes, ces rêves étaient assez irréalistes (des professeurs qui payent des élèvent pour me violer à la récré…) Mais depuis, j'ai toujours peur qu'on me viole, je m'imagine des scénarios pas possibles… J'ai vraiment hyper peur (je veux pas rester à la fin de l'heure…). Je sais pas si je deviens paranoïaque ou quoi… J'ai fait ces rêves y a deux ans mais je suis toujours traumatisée… Au début, J'avais même peur que mon père me viole. Heureusement, ma meilleure amie m'a aidée mais là, je veux vraiment pas aller au collège… Tout les matins je me dis "Allez, fais semblant d'être malade, juste pour aujourd'hui" Mais non. J'ai envie d'être astrophysicienne et je sais qu'il faut que j'étudie mais c'est vraiment une horreur d'aller en cours… Chaque jours je stresse, j'ai la boule au ventre… Pourtant, il ne s'est jamais rien passé (ni un viol, ni un abus sexuel) je ne sais pas d'où viennent ces rêves et comment faire pour aller au collège sans me dire " J'ai un mauvais présentiment (ce que je me dit tout les jours mais il ne se passe jamais rien)"
Help me !

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour, Parles-en à un adulte de confiance. Tu peux appeler le Fil santé jeunes pour en discuter. C'est gratuit et anonyme. Appelle le 0 800 235 236 ou visite le site https://www.filsantejeunes.com/

Écrire un commentaire

12/07/2019 15:30

ano

et si ton copain te dit si tu m'envoie pas de photo de toi je te quitte

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

As-tu vraiment envie de rester avec lui s'il te fait ce type de chantage ?

Écrire un commentaire

06/11/2018 13:21

Anonyme

Salut,
C'est bien de dire qu'on peut dire non et tout, mais ce serait bien de dire aussi que l'autre n'a pas a insister ! Dans une autre page vous dites qu'il ne faut pas être saoul sinon on est pas performant et on se souvient pas, et ben aussi faut pas que l'autre soit saoule pour être sur qu'il ou elle en a bien envie !
Moi je trouve que sur ce site il manque des trucs pour éduquer les gens à ne pas abuser : on ne couche pas avec quelqu'un qui dort (hein Fun Radio !), ni avec quelqu'un qui ne peut pas dire non, on insiste pas, on ne fait pas de chantage.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Tout à fait ! Nous l’expliquons en détails sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-Droits/Le-consentement/Comprendre-le-consentement ;)

Écrire un commentaire

06/08/2018 01:28

sa21

Vous parler de en qu'a d'abus on peut en parler seulement l'infirmière scolaire ecoute mais n'écoute pas l'élève , elle écoute et le dit se dont l'élève ne veux pas forcement! L'élève n'en parle pas pour dénoncer quand il a appris a vivre avec non il en parle parcequ'il veux qu'une personne l'aide alors que quand l'infirmière fais s'quelle doit elle enfonce son élève dans certains cas et c dommage qu'elle n'écoute pas plus le souhait de l'élève sur se genre de chose!

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Tu peux t'adresser à d'autres professionnels. Tu peux par exemple appeler l'équipe du Fil santé jeunes https://www.filsantejeunes.com/ ;)

Écrire un commentaire

07/06/2018 21:27

Anonyme

C'est cool de défendre toujours les femmes, en prétextant que tous est de la fautes des hommes car les femmes ne feraient jamais ça.

Elles ne feraient pas ça, mais n'empêche que si elles s'étaient pas comporter et habiller de telle façon, jamais eu tout ça aurait lieu.

Alors on dit, un homme doit se maîtriser, mais une femme a le droit pour autant d'allumer les gars ?

Les gars vont pas se laisser faire et ils ne respectent pas les salopes.

Si elles savaient attirer comme les hommes par leur comportement et leur façon de s'habiller…

En ne mélangeant pas sexy et classe et sexy et vulgaire…

Le monde n'en serait très certainement pas là.

Je déteste les racailles mais je comprend de plus en plus leur point de vu..


C'est bien beau de défendre le point de la victime mais tout les assaillants ne sont pas des psychopathes.

Parfois ils déraillent parce que la société nous vend de la merde..

Combien de fois j'ai vu que ce genre de filles qui n'hésitaient pas à se déshabiller traînaient avec des gars matchos et racailles qui les respectaient pas.


Alors il y en a ses des vrais enfoirés mais je pense qu'il faut comprendre, que si on avait pas inculquer des valeurs comme le fait de se déshabiller pour les filles ça attire les gars, que les filles doivent toujours être mince et sexy…


Tout ces petits problèmes d'aujourd'hui pourraient ne plus être la même chose.

Je pense que c'est avant tout la faute de la société et après la faute des gens.


On dit qu'un homme se doit de tout contrôler et d'être fort mais combien y parvienne.

Les hommes sont aussi fragiles que les hommes mais on a décidé qu'ils ne devaient pas..


Si le monde se débarrassait des stéréotypes et des codes à suivre, et considérait les gens comme des êtres sans distinction de sexe mais en tant qu'individu (et même concernant le pays et la culture), toutes ces petites choses pourraient disparaître…

Mais la société montre des codes qui créer plus de problème qui n'en résous, à force de mettre des gens des cases en disant que c'est l'exemple à suivre…


Je ne riens à dire d'autres, à l'heure d'aujourd'hui quand il y a une évolution, il y a aussi une régression de l'autre côté et les gens font très peur l'équilibre entre les deux, parce que c'est la voie de la facilité, on imite les gens et pour se faire accepter on fait comme eux, voilà cette vision que j'ai toujours refuser...

Répondre Écrire un commentaire

Lumos

Et donc, ce commentaire n'est pas censuré, c'est bien ça ?

Écrire un commentaire

Nicolas d'

"si elles s'étaient pas comporter et habiller de telle façon, jamais eu tout ça aurait lieu." Cela excuse ni justifie aucun comportement violent.
"On dit qu'un homme se doit de tout contrôler et d'être fort" Qui dit ça ?
"Si le monde se débarrassait des stéréotypes et des codes à suivre, et considérait les gens comme des êtres sans distinction de sexe mais en tant qu'individu (et même concernant le pays et la culture), toutes ces petites choses pourraient disparaître…" On en parle sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-egalite/Les-modeles-qu-on-nous-montre/Les-media-et-la-sexualite ;)

Écrire un commentaire

Anonyme

Sorry pour "
Les hommes sont aussi fragiles que les hommes mais on a décidé qu'ils ne devaient pas.."

Bien sûr je disais les hommes sont aussi fragiles que les femmes mais vous avez compris.

Et concernant mais quelques mots directes, il n'y a rien d'impoli si je ne vise personne et ne respecte ni les salopard ni les salopes.

On peut pas dire d'autres mot car c'est la vérité, et je vais pas mâcher mes mots pour des gens qui ne méritent aucune sympathie.

Après les gens ne comprennent pas pourquoi certaines deviennent raciste voir sexiste ?

Imaginez que vous tombez 3 fois voir plus sur le même type de personne…

Vous allez finir par généraliser, les gens veulent de la diversité mais sont malheureusement très sectaire niveau commerce et fréquentation de personne…

C'est peut-être un peu flou tout ça, mais les gens à qui ça parle, comprendront…

Après excusez moi, mais je laisse beaucoup de commentaire anonyme pour ce qui est de *cette société*.

J'estime que j'ai le droit de m'exprimer sans dévoiler quoi que ce soit sur moi car le web est ouvert à tout le monde…

Les gens pensent que les gens anonymes ne veulent pas se dévoiler car ils ont peur d'être critiqué sous leur nom.

Me concernant, c'est complètement faux, juste que comme je l'ai dit, c'est Internet et donc ils suffit que tu tombes sur des gens mal intentionnés, et ça touche tous les pays, question sécurité et confidentialité…

Alors Facebook les sites de jeux (et d'autres certainement) qui se permettent d'avoir tes infos très personnelles sur ta date de naissance, ta ville, ton pays, ton numéro de téléphone…

Il serait tant d'arrêter, la psychose arrive quand on arrive plus à faire confiance car tous les sites te demande trop d'infos et encore heureusement qu'il y a des sites où on peut s'exprimer sans s'inscrire ou donner des infos…

C'est pour ça qu'après sur certains sites, il n'y a aucun commentaire, tu m'étonne, on s'inscrit sur 1 site, après 2 et après encore plus et il y en a marre..


J'ai un peu changer de sujet mais comprenez ma raison de vouloir être anonyme…

Écrire un commentaire