La puberté , c’est le grand chamboule-tout ! Le corps évolue, dans la tête, ça bouge aussi. Entre autres réjouissances, les organes génitaux se développent, le corps commence à produire des gamètes : ovules ou spermatozoïdes. Ce sont les outils de base de la reproduction humaine.

Chargement du lecteur ...

Transcription vidéo

La reproduction, comment ça marche ?

La reproduction, c’est l’ensemble des évènements dans le corps qui permettent la naissance d’un enfant.

Au départ, il y a la création des gamètes : ovules pour les filles, spermatozoïdes pour les garçons. Les ovaires produisent un ovule une fois par mois : c’est le cycle menstruel. Les testicules produisent des spermatozoïdes en continu.

Ensuite, il faut une fécondation, c’est à dire quand un ovule et un spermatozoïde se rencontrent puis fusionnent.

Comment se déclenche cette rencontre ? Le plus souvent, suite à l’éjaculation du pénis dans le vagin. Le pénis expulse des millions de spermatozoïdes dans le sperme. Les spermatozoïdes vont remonter vers l’utérus avec l’aide des sécrétions et des contractions musculaires du vagin. Puis dans la trompe de Fallope. Le voyage peut prendre d’une demi-heure jusqu’à 5 jours ! De son côté, tous les mois, l’ovaire expulse l’ovule. Celui-ci se déplace dans la trompe de Fallope vers l’utérus (voir le cycle menstruel). Lorsque l’ovule et le spermatozoïde se rencontrent, la fécondation peut avoir lieu : ils fusionnent et deviennent alors un seul amas de cellules.

Ces cellules vont se diviser de plus en plus : c’est le fameux « embryon ». Si l’embryon s’installe et grandit dans la paroi de l’utérus (endomètre), cela donne une grossesse. Puis au bout de plus ou moins 39 semaines, un enfant ! Parfois il y a deux embryons ou plus qui se forment, s’ils s’accrochent, cela peut donner des jumeaux ou des triplés.

Dans environ 20 % des cas, la grossesse s’arrête dans les 12 premières semaines : c’est un avortement spontané, qu’on appelle une « fausse couche ». On peut aussi choisir de ne pas continuer cette grossesse en pratiquant une IVG, le délai pour le faire est de 12 semaines.

La fécondation peut avoir lieu dans d’autres circonstances qu’un rapport sexuel :

- par une insémination : du sperme prélevé est déposé dans le vagin ou sur le col de l’utérus avec l’aide d’une pipette ou d’une seringue adaptée.

- par une Fécondation In Vitro (FIV) : des spermatozoïdes et des ovules sont prélevés puis  réunis en laboratoire en dehors de l’utérus ; si un embryon se forme, il est alors implanté dans l’utérus lors d’une procédure médicale. Aujourd’hui en France, environ un enfant sur 50 est né grâce à une FIV.

Chaque rapport peut-il mener à une grossesse ?

Même si on s’est retiré ?

Un rapport sexuel peut aboutir à une grossesse même s’il n’y a pas eu d’éjaculation. En effet, lorsqu’il est stimulé, le pénis produit tout de suite un liquide différent du sperme, le liquide pré-séminal. Ce liquide, qui sert de lubrifiant naturel pour les rapports avec pénétration, contient déjà des spermatozoïdes qui peuvent donc féconder l’ovule (si une ovulation a eu lieu). Donc si on ne veut pas de grossesse, il faut utiliser une contraception à chaque rapport sexuel. 

Même si on a ses règles ou que l’on n’est pas dans le bon moment du cycle ?

Un rapport sexuel pendant les règles peut aboutir à une grossesse. Pour deux raisons. D’abord, les cycles menstruels ne sont pas toujours réguliers. Ils peuvent être perturbés par différents facteurs comme le stress ou la fatigue. L’ovulation peut donc intervenir à tout moment. Ensuite, les spermatozoïdes peuvent survivre longtemps dans l’organe génital de la femme et « attendre » jusqu’à 5 jours la production d’un ovule !

Donc si on ne veut pas de grossesse, il faut utiliser une contraception à chaque rapport sexuel. Si aucune contraception n’a été utilisée, la contraception d’urgence permettra de retarder l’ovulation, et donc de diminuer les risques d’une rencontre entre ovule et spermatozoïdes. Plus on la prend rapidement après le rapport, moins on a de risque de produire un ovule.

Même si on n’a pas pénétré jusqu’au bout ?

Un rapport sexuel peut mener à une grossesse si le pénis s’est retrouvé à l’entrée ou dans le vagin. En effet, la lubrification et les sécrétions présentes dans le vagin stimulent les mouvements des spermatozoïdes, les contractions que font les muscles du périnée pendant les rapports et avec le plaisir « accompagnent » les spermatozoïdes dans le vagin, puis sur le col de l’utérus, jusqu’aux trompes.

Article mis à jour : 03/09/2020

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

0 commentaire