Le désir sexuel, c’est l’envie d’avoir une relation sexuelle avec quelqu’un. Le désir déclenche l’excitation, il est donc directement lié au plaisir. Mais le désir est imprévisible et puis, il varie. Tout ce que l’on sait, c’est si on désire ou si on ne désire pas. Alors, comment ça marche ?

Désir et amour

plaisir_desir

Est-ce que désirer, c’est aimer ? Non. L’amour et le désir, ce n’est pas la même chose.

On peut désirer quelqu’un sexuellement sans éprouver à son égard le moindre sentiment amoureux. On peut aimer, passionnément même, et passer par des phases où le désir est moins fort ou change. Cela ne veut pas dire pour autant que l’amour n’est plus là ou qu’il n’est pas assez fort.

Lors d’un rapport sexuel, le plus important c’est d’avoir les mêmes envies, les mêmes désirs, au même moment.

Le désir, ça varie

Le désir peut varier d’un moment à l’autre, qu’on se sente bien dans son corps ou pas, qu’on soit fatigué-e ou pas, disponible ou pas, bien dans ses baskets ou pas… Il peut aussi aller et venir tout au long de la vie, être au plus haut, baisser en intensité, s’épuiser, se réveiller… Et puis, à un moment, on peut désirer quelqu’un du même sexe que soi. À un autre moment, quelqu’un du sexe opposé. Rien n’est figé. L’orientation affective et sexuelle, ça peut évoluer. On n’est pas enfermé-e-s toute sa vie dans une case « homo », « hétéro » ou « bi ».

Le désir, ça s’entretient

Le désir peut être spontané, arriver d’un coup. Mais pas uniquement. On peut le provoquer, le stimuler .

Le désir de l’autre, j’en fais quoi ?

Une relation sexuelle, ça se fait le plus souvent à deux. Cela veut dire qu’il y a deux désirs qui cohabitent, qui doivent être respectés et être mis sur un pied d’égalité. Ok mais en pratique, comment faire ?

Difficile parfois de distinguer ce dont on a profondément envie et ce qu’on fait pour faire plaisir à l’autre. La clé, c’est le dialogue : parler de désir, de ses envies ou de ce qu’on n’aime pas avec son-sa partenaire, c’est possible ! Et c’est essentiel pour être sur la même longueur d’ondes. Par exemple, tu es amoureux/se, tu as du désir, mais tu ne te sens pas prêt-e à faire l’amour ? Dis-le. Ton/ta partenaire sexuel-le veut t’imposer une pratique dont tu n’as pas envie ? Même si ça te semble compliqué, n’hésite pas à refuser.

Ça ne vaut pas le coup de se forcer à avoir des relations sexuelles. Ce qu’on recherche avant tout, c’est un plaisir partagé.

Et mes envies alors ?

C’est parfois difficile de dire ce dont on a envie, d’affirmer son désir, parce qu’on assume pas, parce qu’on a peur du ridicule et aussi parfois parce qu’on pense être le/la seul-e à avoir de telles idées…

Avant d’en parler, c’est bien de se poser pour comprendre déjà tout-e seul-e ce qu’on désire ou non, d’essayer d’accepter ses désirs, s’autoriser à les exprimer… Se comprendre, s’accepter, c’est déjà le premier pas vers une sexualité plus satisfaisante. Cela permet ensuite d’aborder ce sujet plus facilement avec son-sa partenaire, de dire ce qu’on aime ou ce dont on ne veut pas. 

Article mis à jour : 04/2016

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

13 commentaires

13/07/2018 19:11

coco

J'ai 13 ans et j'ai très très envi de faire l'amour pourquoi ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

C'est l'effet de la puberté ;)
A l'adolescence, le corps change. Sous l’effet des hormones , il passe de l’état d’enfant à celui d’adulte. Chez les filles, des poils apparaissent, les seins se mettent à pousser, les règles débarquent… Côté garçons, les muscles se développent, le sexe grandit, les poils se pointent, la voix devient plus grave… Tous ces changements ne se produisent pas d’un seul coup. On ne se réveille pas, un matin, avec un corps différent. Ces transformations mettent du temps à apparaître. Et d’une personne à l’autre, elles peuvent varier, être plus ou moins visibles. La puberté , c’est aussi le moment où la sexualité, les désirs, les attirances se réveillent. Pour en savoir plus consulte notre module interactif sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-anatomy/La-puberte-ce-qui-change/Le-corps-se-transforme

Écrire un commentaire

21/06/2018 22:33

YZ

C'est assez intéressant et très simplement expliqué...
Cependant, j'ai l'impression qu'on parle beaucoup de pénétration et de préliminaires (souvent sous un angle "phallique", cf. l'importance du pénis dans le rapport...) mais on omet souvent l'existence du tribadisme qui peut aussi comprendre plusieurs positions. ^^"

Je voyais tantôt quelqu'un mentionner ce site Internet, et je me suis vu de ce fait y faire un tour.

Répondre Écrire un commentaire

17/03/2018 00:48

unjeunegars

j ai jamais fait l amour

Répondre Écrire un commentaire

coco

Ce n'est pas grave ne t'inquiète pas ça arrivera un jour

Écrire un commentaire

12/03/2017 12:48

scandalisé

14 ans mais c'est vraiment jeune et je parle en connaissance de cause, je l'ai fait à 16ans et j'ai regretté mais c'est quoi c'est conseil!! mon dieu !! qu'est ce que c'est malsain!!!

Répondre Écrire un commentaire

et-alors?

@scandalisé et alors si ils se sentent près ? Il n'y a pas d'âge pour se sentir prêt. L'important est qu'ils s'aiment et se respectent.Si on veut le faire le faire à 14 ans et que notre partenaire aussi tant mieux. Si on veut le faire plus tard où même attendre le mariage c'est également un choix personnel. Si vous regrettez votre première fois vous n'étiez peut être tout simplement pas avec la bonne personne. En tout cas ce site est là pour rassurer les jeunes qui ont peur parce que ce qui est dangereux voir malsain ce n'est pas de le faire jeune où plus vieux c'est de faire de ce sujet un sujet tabou et de laisser les jeunes dans l'ignorance.

Écrire un commentaire

27/02/2017 15:51

totof35

"On peut désirer quelqu’un sexuellement sans éprouver à son égard le moindre sentiment amoureux" ? L'homme se distingue du singe quand même merci

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Oui, il sait réfléchir sur lui-même ;)

Écrire un commentaire

22/10/2016 00:37

UneJeuneFille

Bonsoir !
J'ai 14 ans et je suis avec mon copain depuis 3 mois. Nous sommes très amoureux, complices et en confiance. Je me sens vraiment bien avec lui et nous avons déjà abordé le sujet du sexe de façon soft, avons plus ou moins avoué que l'un ressentait du désir pour l'autre même si aucun n'était prêt à sauter franchement le pas.
Depuis environ une semaine, nous pratiquons plus que des baisers, il me "palpe" les seins et les fesses, je passe ma main sous son t-shirt etc. Et j'aime vraiment ça. Ce sont des choses simples mais qu'on ne peut décemment pas faire dans la rue. Jusqu'ici on fait ça à l'entrée de mon bâtiment et dans le hall de mon immeuble. D'autant plus qu'il commence à faire froid, Il n'est pas question que l'on continue régulièrement à faire ça ici, mais nous ne pouvons aller ni chez moi, ni chez lui qui partage sa chambre avec son petit frère et qui dit manquer d'intimité chez lui.
Nous avons vraiment envie de poursuivre ces choses mais dans un lieu plus décent, confortable et à l'abri des regards. Ne pas avoir d'endroit nous préoccupe beaucoup. Où faire ça ? Comment faire ? Avez-vous des idées ou solutions ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonsoir, dans cette situation, il faut que vous prévoyiez le moment où vous serez seuls et tranquilles chez l'un ou chez l'autre ou chez un(e) ami(e).

Écrire un commentaire