« Est-ce que je dois me doucher avant de faire l’amour ?... Et peut-être après ?... » « Est-ce que je décalotte ou pas ?... » « Est-ce que je m’épile ?... » Bref, ce ne sont pas les questions qui manquent !

La toilette intime de tous les jours

sexe_anatomy_hygiene_garcons

Le bain de ton enfance que tu prenais tous les soirs, juste avant le dîner, c’est terminé depuis un bail. Maintenant, c’est toi qui gères ton hygiène intime. Quand tu te laves le pénis , décalotte soigneusement le gland et passe-le à l’eau savonneuse.

C’est important, parce que c’est sous le prépuce que les microbes et les mauvaises odeurs aiment bien s’installer. Mais attention, pas la peine de frotter fort ! La peau du gland est très fine, ne la maltraite pas. Les testicules et l’anus font aussi partie de ta toilette intime. Pareil, un peu d’eau savonneuse et un rinçage abondant. Une recommandation : sèche-toi bien, parce que les bactéries adorent les zones humides. Ne les laisse pas prendre leurs aises.

Avant et/ou après l’amour ?

Avant l’amour ? C’est comme tu le sens ! Si c’est plus agréable pour toi et pour ta ou ton partenaire… Après l’amour ? Là aussi, c’est à toi de voir, mais ce n’est pas forcément nécessaire. Les premières fois, tu auras peut-être envie de te sentir tout propre.

Mais une fois que tu connaîtras mieux ton ou ta partenaire, ce sera différent. Vous aurez peut-être envie de prolonger les câlins ou de refaire l’amour un peu plus tard. Pas la peine de te précipiter sous la douche.
Enfin, une autre mesure d’hygiène importante : n’enchaîne pas les rapports anaux, puis vaginaux ou buccaux, même avec un préservatif. Ça pourrait faire passer des bactéries intestinales dans le vagin ou la bouche.

Avec ou sans poils ?

À voir… Certains s’épilent le sexe, les fesses, les aisselles, le dos ou les jambes. Si ça te plaît, pourquoi pas. Mais sache que si les poils existent, c’est pour une bonne raison. Ils protègent des UV, filtrent les poussières, captent certaines odeurs qui provoquent l’excitation sexuelle. Et ce n’est pas sale, un poil ! Alors l’épilation, ce n’est pas une question d’hygiène, mais d’esthétique et de mode. Pas sûr que tout le monde apprécie. Du coup, mieux vaut le faire seulement si tu en as envie.

 

Article mis à jour le : 07/11/2012

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

1 commentaire

12/05/2020 10:04

Marc

Bonjour,
Dans mon collège, quand on parle de sexualité, les autres parlent tout de suite d'épilation et disent que ce n'est pas concevable sans. Moi ça me dérange un peu de m'épiler et je n'ai pas vraiment les "outils" adéquats. Je suis en couple et ça ne me dérangerait absolument pas qu'elle ne soit pas épilée mais je ne sais pas comment lui expliquer, ce serait bizarre.
Help !!!

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour, tu peux lui dire que les poils ne te dérange pas, voire que tu les apprécies ;)
L'épilation, c’est surtout une mode ! Des filles se font épiler intégralement le sexe. Peut-être pour plaire à leur partenaire. Ou parce qu’elles croient que c’est plus hygiénique. Mais, avec une bonne hygiène corporelle, les poils, ce n’est pas sale. Et puis, s’ils sont là, c’est qu’ils servent à quelque chose : ils protègent la vulve des microbes et des poussières, ils captent aussi des odeurs qui peuvent provoquer l’excitation sexuelle. Et pendant l’amour, ce petit « matelas » permet d’éviter les irritations dues au frottement.
Tu trouveras plus d'explications et de conseils sur https://www.filsantejeunes.com/rasage-et-epilation-nos-poils-bien-aimes-6940

Écrire un commentaire