Savoir si on a une IST : se faire dépister

Le dépistage des IST permet de savoir si on est porteur ou pas du VIH/sida, des chlamydiæ ou d’une autre infection sexuellement transmissible (IST). Le savoir, c’est important car ça permet de démarrer, le cas échéant, rapidement les traitements, de se soigner et de ne pas contaminer d’autres personnes.

Il y a beaucoup de situations au cours de la vie qui justifient de faire un dépistage des IST : un rapport non protégé, un accident de préservatif mais aussi des moments qui ne sont pas liés à une situation à risque. Par exemple : si tu changes de partenaire, si tu te mets en couple et que vous souhaitez arrêter le préservatif… Dans tous les cas, en parler avec un médecin c’est toujours une bonne idée.

sexe_sante_depistage

Dépistage, mode d’emploi

 Pour se faire dépister, la plupart du temps, une simple prise de sang suffit. Mais pour certaines IST, un prélèvement au niveau des parties génitales, dans les urines ou encore au niveau de la gorge peut être nécessaire. Pas de panique ! Ce prélèvement ne fait pas mal. Il se fait à l’aide d’une sorte de coton tige et surtout il est pratiqué par des professionnels qui ont l’habitude de le faire et sauront te rassurer et te mettre à l’aise.

 * Attention les filles, le prélèvement n’a rien à voir avec le frottis, qui ne dépiste, lui, que les papillomavirus, responsables du cancer du col de l’utérus.

Comment je me fais dépister ?

Si tu as eu un rapport non protégé – fellation ou cunnilingus compris – ou si le préservatif s’est déchiré, pense  à faire un test de dépistage. Si tu ne sais pas où aller ou comment faire, adresse-toi à un médecin (tu peux en trouver dans les CPEF ou dans les CeGIDD / centres de dépistage) à un pharmacien, à une sage-femme, à l’infirmière scolaire. Tu peux aussi appeler Sida info Service.  Ils t’indiqueront la marche à suivre et les lieux où tu peux te rendre pour faire ton test. Juste un truc : il n’y a aucune honte à avoir chopé une IST, personne ne te jugera.

 - Pour le VIH/sida, il peut être détecté dès 15 jours après le rapport non protégé avec une prise de sang. Si le résultat est négatif (c’est-à-dire qu’il n’y a pas pour l’instant de trace du VIH/sida), tu devras faire un autre test au bout de six semaines. Tu sauras alors avec certitude si tu as été contaminé-e ou pas.

 - Pour les autres IST, elles peuvent être détectées rapidement même sans signe d’apparition. Bien sûr, si ça te gratte, si ça te brûle ou si tu as d’autres signes… fais un test rapidement. Cela te permettra de te soigner.

Des centres de dépistage gratuit et anonyme

Pour faire un test de dépistage, il existe des centres gratuits, les CeGIDD (Centres Gatuits d’information, de dépistage et de diagnostic). Dans ces centres (mais aussi dans certains Centres de planification et d’éducation familiale – CPEF), pas besoin d’ordonnance et tout est anonyme et confidentiel. Sur Sida Info Service, tu trouveras l’adresse du lieu de dépistage le plus proche de chez toi. Tu peux aussi effectuer les tests de dépistage avec une ordonnance en laboratoire d’analyse. 

Article mis à jour le : 04/2016

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

17 commentaires

14/04/2020 17:36

Lisa

Bonjour,
suis-je dépistée si j'ai donné mon sang plusieurs fois ? Car j'ai vu qu'après chaque don du sang, le sang subissait plusieurs analyses et que le donneur était informé s'il y avait un souci. Si je n'ai pas été recontactée, cela signifie-t-il que je n'ai aucune MST ? Ou faut-il également faire un test de dépistage dans un centre ?
Merci !

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Certaines infections sexuellement transmissibles ne se détectent pas grâce à une prise de sang. Il faut donc faire les tests de dépistage dans un centre de santé sexuelle où des professionnel de santé pourront t'écouter, te conseiller et t'orienter vers les tests nécessaires. Tu trouveras plus d'informations sur http://www.info-ist.fr/index.html

Écrire un commentaire

25/02/2020 00:13

curio

Bonjour, une pénétration anale doit elle être prolongée pour être juger à risque ou juste un seul va et vient peut être porteur du virus?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Le risque existe dès la première pénétration non protégée par un préservatif ou un traitement (PrEP ou TasP), même s'il est plus faible qu'une pénétration suivie d'une éjaculation dans l'anus par exemple. D'autres facteurs font varier ce risque. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.sida-info-service.org/penetration-anale-sodomie/

Écrire un commentaire

02/01/2020 20:18

Lola

Bonjour,
J'ai eu un rapport non protégé avec mon petit ami dernièrement et j'aimerais me renseigner pour savoir où je pourrais effectuer un dépistage pour s'assurer que tout va bien. Le truc c'est que je ne veux pas en parler à mes parents avec la peur qu'ils puissent rejeter mon copain et changer de regard sur moi. Alors je ne sais pas trop vers qui me tourner pour faire en sorte de faire les choses bien même si on s'est un peu loupé... :/
Merci beaucoup.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Pour faire les tests de dépistage gratuitement et de manière anonyme, tu peux te rendre dans un centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) ou un centres de planification et d’éducation familiale (CPEF). Pour connaître les coordonnées des centres de ta région, consulte l'annuaire de Sida info service sur https://www.sida-info-service.org/annuaire/ ou appelle le 0 800 840 800.

Écrire un commentaire

29/09/2019 18:22

nuage

Bonjour, j'ai eu des rapports non protégés il y a jour pour jour 2 semaines, et depuis avec deux autres partenaires certaines pratiques sexuelles un peu risquées.
dans combien de temps puis-je faire des tests fiables pour les IST possibles?
je pensais aller dans une semaine dans un centre faire un dépistage, en tout cas me renseigner, mais si j'en fais un j'aimerais qu'il soit fiable

je m'inquiète un peu

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Si tu te rends dans un centre de dépistage, les tests seront fiables et tu auras des conseils de médecins ;)
D'ici là, utilise des préservatifs lors de tes rapports sexuels.

Écrire un commentaire

22/06/2019 16:12

Plume

Bonjour, je suis en couple avec mon copain depuis un moment, mais nous n'avons jamais effectué de dépistage du fait que ce soit notre première relation à tous les deux. Est-il nécessaire de réaliser quand même un dépistage?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Oui si vous ne souhaitez pas utiliser de préservatifs et si votre relation est exclusive ;)
La première fois, on pense souvent qu’on ne peut rien transmettre vu qu’on a jamais touché le corps de l’autre de manière aussi poussée. Et si l’autre en face est aussi vierge, jackpot, on se sent invincible, impossible d’attraper quelque chose ! Il suffit d’un seul rapport pour être contaminé par une infection sexuellement transmissible (IST). Certaines d’entre elles se limitent aux caresses pour contaminer. Du coup, le dépistage peut être une solution mais le meilleur moyen de s’en protéger et de protéger l'autre reste d’utiliser un préservatif (masculin ou féminin) lors de chaque rapport car, en plus des IST, il vous protégera d'une grossesse non prévue.

Écrire un commentaire

11/11/2018 10:49

cams

Bonjour,
j'ai fait un dépistage MST/IST il y a plus d'un mois, qui n'a révélé que des résultats négatifs. Dernièrement j'ai eu un nouveau partenaire qui n'avait jamais fait de test. S'il vient à le faire, et que ses résultats sont négatifs, est-il nécessaire que j'en refasse un également ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Si ses résultats sont négatifs, a priori il ne t'a transmis aucune IST. Tu n'as donc logiquement pas besoin de réaliser de nouveaux tests.
Toutefois, si toi ou lui avez eu un rapport non protégé avec un.e autre partenaire ces derniers temps, il faudra que tu fasses de nouveaux tests car certaines IST ne se dépistent pas tout de suite. Renseigne-toi auprès du centre de dépistage.

Écrire un commentaire