L’orientation affective et sexuelle, c’est l’attirance pour des personnes du même sexe que soi (homosexualité ), du sexe opposé  (hétérosexualité ) ou pour les deux sexes (bisexualité ). Pour certain-e-s, cette préférence est tout de suite très affirmée. Elle s’impose comme une évidence. Pour d’autres, elle est moins immédiate, plus changeante.

Chargement du lecteur ...

Transcription vidéo

Les questionnements de l’adolescence

On se connaît depuis la maternelle, on a toujours été amis. Tout d’un coup, on est attiré par l’autre. Il nous est même arrivé de nous embrasser, de nous caresser. Est-ce que ça veut dire qu’on est homosexuel ? Peut-être. Peut-être pas.
À l’adolescence, notre vie affective et sexuelle se construit et ça provoque des bouleversements. C’est une période d’évolution très intense, où l’on ne comprend pas toujours très bien ce qui se passe en nous. Une attirance soudaine pour quelqu’un du même sexe, c’est peut-être une « étape » de cette évolution. Elle peut correspondre à une réelle préférence homosexuelle, à une orientation affective et sexuelle. Ou au contraire, c’est une attirance temporaire, et on passe à autre chose.

Tout le monde ne vit pas de la même façon ses attirances ; elles sont évidentes pour certains, il s’agit plus d’un questionnement pour d’autres.

Nos préférences peuvent évoluer

On ne se déclare pas un beau matin homosexuel ou hétérosexuel. Ce n’est pas un choix qu’on fait. Cette orientation se construit en nous, sans que nous en ayons forcément conscience. Elle finit par s’imposer à nous. Alors, pas de culpabilité. Il arrive que des personnes mariées, en couple hétérosexuel, qui ont des enfants, découvrent leur homosexualité, à 40 ou 50 ans. Et vice versa. Il faut avancer à son propre rythme et respecter ses envies.

Suis-je normal- e ?

Beaucoup de personnes qui sentent en elles une attirance pour le même sexe ou pour les deux sexes à la fois se posent la question : est-ce que je suis normal ?
On est élevé dans une société où quand on parle ou qu’on montre un couple, dans la grande majorité des cas, il s’agit d’un couple hétérosexuel. Du coup, la publicité, les films, nos repères familiaux et historiques, nous donnent l’impression qu’être normal, c’est forcément être hétéro . D’ailleurs, on part toujours du principe que les autres sont hétéros : quand Tata Martine te demande si t’as un copain ou une copine, c’est toujours à quelqu’un de l’autre sexe qu’elle pense !

Alors quand on est homosexuel ou bisexuel, et qu’on ne rentre pas dans la case, on peut se sentir en décalage et en souffrir.

Que tu te questionnes ou que ça s’impose à toi, aimer une personne du même sexe ne devrait jamais être une honte ou une source d’exclusion voire même de violence 

Il existe des lieux d’écoute où on peut en parler comme la Ligne Azur, par exemple qui permet de bénéficier d’une aide à distance anonyme et gratuite. Tu peux l’appeler au 0 810 20 30 40, 7 j/7 de 8 h à 23 h. ou aller sur le site de l’association.

Article mis à jour le : 05/2021

Laisse ton commentaire

99 commentaires

05/10/2021 23:01

Lilian

J'ai lu un livre sur l'homosexualité et ça m'a remis en question sur mon orientation sexuelle, je crois que j'aime les garçons mais pas en temps que fille mais en temps que garçon même. Je trouve ça assez perturbant d'autant plus que je me croyais hétérosexuelle.
Maintenant, j'ai envie d'être un garçon et en aimer d'autres, je sais pas quoi faire...

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Ces questionnements sont courants à l'adolescence ;)
Ton identité de genre et ton orientation sexuelle vont se construire au fil du temps et vont s'affirmer. Si tu as envie d'être un garçon et en aimer d'autres, c'est ok !
Tu peux commencer par en discuter avec d'autres personnes qui sont passées par là avant toi. Tu trouveras des contacts, des informations et des conseils sur https://www.onsexprime.fr/Sexe-egalite/Egalite-des-genres/la-transidentite

Écrire un commentaire

30/09/2021 08:34

anonyme

Merci de l'avoir précisé je me demandais aussi pourquoi les autres orientations sexuelles n'avaient pas étés mentionées.

Répondre Écrire un commentaire

24/08/2021 19:20

Dedes

Bonjour , je suis désolée , mais moi aussi je m’intéressais à la question d’avoir un rapport avec les personnes du meme sexe que moi , mais votre lien n’est plus bon …
Pouvez vous m’aidez svp ?
Merci beaucoup

Répondre Écrire un commentaire

15/08/2021 15:58

Cfycgtyg

Bonjour , il y a une fille qui était dans ma classe et qui est ma meilleure amie que je connais de la primaire et depuis que je suis partie en grande vacances , je ne pense qu’à elle et je me demande si je l’aime un peu plus . Je ne la reverrai qu’à la rentrée et je ne sais pas comment lui dire car je crois qu’elle est hétérosexuel et j’ai peur de ce qu’elle va me répondre
Merci d’être la pour nous

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour, c'est normal que tu ais peur car sa réponse peut ne pas te plaire. Pour la connaître cette réponse, il faut que tu partages tes sentiments avec elle pour voir si elle a ressenti la même chose et si vous pouvez aller plus loin. Tu peux également en parler à des personnes de confiance pour voir si elle est ouverte à une relation actuellement. Et si tu veux en parler à un professionnel, n'hésite pas à appeler la Ligne Azur au 0 810 20 30 40, 7j/7, de 8 h à 23 h (service anonyme et confidentiel d’aide à distance pour toute personne qui s’interroge sur sa sexualité (orientation / attirance, identité et pratiques…).

Écrire un commentaire

08/04/2021 11:12

anonyme

bonjour,
je suis bi et je ne sais pas comment je peut avoir des rapport sexuels avec quelqu'un du même sexe que moi aidez moi svp

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Il faut d'abord que tu rencontres la personne qui te donne envie d'aller plus loin et pour laquelle tu as du désir ;)
Après, tu trouveras des conseils sur la brochure "Tomber la culotte" -> https://www.sos-homophobie.org/sites/default/files/tlc-2bis-web.pdf

Écrire un commentaire

20/01/2021 11:30

Lumos

Bonjour,
Vous devriez présenter plus d'orientations sexuelles différentes, elles ne sont pas au nombre, très limité/limitant de trois. De plus, cessez de parler de sexe, préférez le terme de "genre" : en effet, une femme hétéro est attirée par un homme, peut importe si il est cis ou pas.
Quelques définitions :
Pansexualité : La pansexualité est une orientation sexuelle caractérisant les individus qui peuvent être attirés, sentimentalement ou sexuellement, par un individu de n'importe quel genre.
Asexuel : Personne qui ne ressent pas d’attraction sexuelle envers autrui .
Demisexuel : Personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle sauf si elle a déjà noué des liens affectifs profonds avec une personne.
Skoliosexuel : Personne attirée par les personnes non-binaires.
Sans compter les orientations "romantiques" : biromantique, homoromantique, panromantique etc.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Nous vous remercions d'apporter ces précisions. Nous tiendrons compte de votre commentaire lors de la prochaine mise à jour de cet article.

Écrire un commentaire