« Toujours vierge / puceau ? A ton âge ? »... Surtout ne pas se laisser déstabiliser par ce genre de remarque. Respirer un bon coup, et répondre aussi sec : « Oui, et alors ? C’est pas un 100 mètres, que je sache ? Et je ne m’appelle pas Usain Bolt. »

Il n’y a pas d’âge ou d’obligation pour le premier rapport sexuel. Alors 14, 19 ou 20 ans ? Aucune importance.

Être vierge ça peut aussi être un choix ; On peut ne pas être prêt-e pour des raisons personnelles, morales, religieuses… pour des raisons qui peuvent être momentanées ou plus durables. Cela peut être aussi parce qu’on n’a pas encore eu l’occasion, qu’on n’a pas rencontré la personne qui nous met en confiance. À chacun son rythme, à chacun ses désirs, ses attirances, ses rencontres …

Qui est vierge ? Qui ne l’est plus ?

D’ailleurs, qu’est-ce que ça veut dire être « vierge », être « puceau » ? Quand est-ce qu’on l’est, quand est-ce qu’on ne l’est plus ?

Voici la définition du dictionnaire : « Qui n’a jamais eu de relations sexuelles. » Mais c’est quoi, une « relation sexuelle » ? Si on s’est fait des câlins « poussés », avec fellation , cunnilingus , masturbation  réciproque, est-ce qu’on est toujours vierge ? Est-ce qu’on ne l’est plus ? Il existe plusieurs définitions de la virginité et aucune n'est supérieure à l'autre.

La sexualité, une découverte progressive

premieres_fois_toujours_vierge

La sexualité, c’est quelque chose de progressif, qui s’accompagne de plein de découvertes : celle de son propre corps mais aussi de celui de l’autre, la découverte des gestes qui procurent du plaisir, de la sensualité, de ses attirances pour le même sexe ou pour le sexe opposé. On apprend aussi à se sentir et à être libre avec l’autre, à dire ce qu’on aime ou ce qu’on n’aime pas.

Toutes ces découvertes prennent du temps et on n’est pas « vierge » un jour, et puis « plus vierge » le lendemain.

Une fille sur trois n’a pas d’hymen

Chez les filles, on résume souvent la virginité au fait d’avoir encore un hymen. L’hymen, c’est cette fine membrane, qui se trouve à l’entrée du vagin , qui se déchire le plus souvent lors de la première pénétration et peut provoquer des saignements.

Mais en fait, être vierge chez une fille, ce n’est pas aussi simple que la présence de quelques gouttes de sang lors du premier rapport. Pourquoi ? Parce que, d’une part, une fille sur trois n’a pas d’hymen. Et puis,  parce que des hymens, il y en a de toutes les formes : certains sont plus élastiques ou plus larges que d’autres, surtout quand on pratique la danse classique ou l’équitation. Et dans ces cas, pas de saignement lors de la première pénétration !

Alors, on oublie ce critère pour déterminer qui est vierge et qui ne l’est pas ! D’autant que la relation sexuelle ne se limite pas à la seule pénétration vaginale.

Si tu éprouves le besoin de parler de cette question à des personnes extérieures, tu peux contacter Fil Santé Jeunes via leur tchat, par email ou au  0800 235 236 (Service anonyme et gratuit tous les jours de 9h à 23h).

 

Article mis à jour le : 17/06/2021

Laisse ton commentaire

11 commentaires

04/08/2021 21:55

Une fille

Salut j'ai eu 13 ans hier et j'ai déjà fait ma première fois et j'ai honte d'en parler a mes' parent comment pui-je faire et mon copain actuelle m'm'évoque le sujet
Hello me pleas i"m so su y

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour, tu n'as rien fait de grave ou de mal ;)
Tu n'es pas obligée d'en parler à tes parents. Mais si tu veux en discuter avec eux, tu peux commencer par présenter ton copain puis leur dire qu'il te plaît et que tu aimerais aller plus loin.
N'hésite pas à appeler le Fil Santé Jeune au 0800 235 236 (appel gratuit) pour en discuter.

Écrire un commentaire

18/10/2020 16:43

Amour

Bonjour , je me demandais si il y avait des risques de tomber enseinte si le garçon se mastrube et ensuite me mastrube avec peut etre un peu de sperme sur les mains?
merci

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour, le risque existe mais il est très faible.

Écrire un commentaire

18/09/2020 23:39

Ok

Merci beaucoup .

Répondre Écrire un commentaire

17/09/2020 21:40

Ok

Bonjour je voudrais poser une question . Je voulais savoir : quand on perd la virginité , est ce que ça fait mal?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour, il est bien rare qu’un premier rapport sexuel se passe réellement dans la douleur. Il s’agit d’une expérience partagée, d’une découverte mutuelle où l’un s’adapte continuellement à l’autre. Alors si quelque chose fait mal, et bien on le montre et on peut même dire stop, de façon à ce que l’autre puisse s’adapter et faire autrement. Si l’on ne montre rien, l’autre ne peut pas deviner ce que l’on ressent, c’est logique. De même que si l’on ressent du plaisir, on peut le montrer ;)

Écrire un commentaire

15/06/2020 12:14

Atlante

Très mauvais conseil le porno William. Il y a tout ce qu'il ne faut pas faire dans ces films (la plupart des pratiques sont douloureuses et/ou dégradantes pour les femmes, très loin de ce que la majorité aime vraiment).

Répondre Écrire un commentaire

08/03/2020 12:27

Asu

Bonjour
Je pense avoir un problème avec les relations sexuelles et ça fait un moment que je cherche où je peux en parler sans avoir peur de me sentir jugée, et où on pourrait potentiellement m'aider à mieux comprendre ce que je ressens.
J'ai 15 ans et je n'ai encore jamais eu besoin/envie de me faire plaisir en pensant à un corps, qu'il soit féminin ou masculin (même si je pense être au moins homoromantique voire ceteroromantique). De ce fait je n'ai jamais regardé de porno quelque soit le support, et, en plus de ne pas tomber amoureuse souvent (j'ai dû vraiment tomber amoureuse deux ou trois fois si ma mémoire est bonne), je ne pense pas avoir envie de la personne dont je suis amoureuse.
Comme je ne me sens pas concernée par toute cette histoire de sexe, et que je suis ce genre de personne qui comprend difficilement le second degré et les insinuations de n'importe quel type, j'ai l'impression que mes amis m'ont collé l'étiquette "innocente", et à chaque fois que le sujet est abordé ou que des blagues sur les plaisirs physiques sont faits, j'ai l'impression d'être à part et qu'ils m'isolent volontairement.
Je sais que chacun va à son rythme, et j'ai peur de faire des conclusions hâtives si tout ça est censé venir plus tard chez moi, mais quand je vois que tout le monde autour de moi à l'air d'avoir déjà perdu sa virginité ou au moins de se faire plaisir régulièrement sur du porno, je me demande si au final, ça ne vient pas du fait que je prends mon temps, mais qu'il y a quelque chose de différent chez moi. Je ne saisis pas le concept de se faire plaisir sur quelqu'un ; quand j'ai une pensée intrusive en me faisant plaisir, et que cette pensée concerne une personne en particulier, je suis gênée et ça m'arrête.
Comme ça fait quelques années que je me pose la question, je me suis renseignée, et j'ai vu que ça ressemblait de prêt ou de loin à l'asexualité, ou au moins à la demisexualité. Mais je suis vraiment le genre de personne à faire des conclusions hâtives, alors je viens demander un avis extérieur. Je ne sais vraiment pas si je ne ressens pas de désir ou si j'ai juste besoin de temps. Merci d'avance pour votre réponse.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Tous les changements de la puberté ne se produisent pas d’un seul coup. Ces transformations mettent du temps à apparaître. Et d’une personne à l’autre, elles peuvent varier, être plus ou moins visibles. La puberté, c’est aussi le moment où la sexualité, les désirs, les attirances se réveillent. A chacun son rythme. Ce n'est pas un problème de ressentir les choses différemment des autres. En plus, ce que les autres disent de leur expérience peut être exagéré, surtout à l'adolescence.
Si tu sens un blocage et que cela te fais souffrir, discutes-en avec un professionnel de santé. D'ici là, tu peux appeler le Fil santé jeunes pour en parler https://www.filsantejeunes.com/ (gratuit et anonyme)

Écrire un commentaire