Anxieux-se ? Stressé-e ? Excité-e ? Impatient-e? Chacun-e commence sa vie sexuelle différemment, en fonction de sa sensibilité, de ses désirs, de ses espoirs, de ses craintes aussi. Quand on pense à sa future première fois, on place souvent la barre assez haut, trop haut ! Et du coup, on a peur de ne pas assurer, de ne pas savoir comment s’y prendre correctement.

Mais à force de vouloir que sa première fois soit parfaite, on oublie qu’une relation sexuelle, que ce soit la première ou la suivante, c’est avant tout un moment d’intimité, de complicité, de tendresse avec son/sa partenaire. Alors les « performances sexuelles », ce n’est pas le plus important. 

premieres_fois_pas_parfait

La première fois, c’est vraiment important ?

Quand on dit première fois, on pense souvent « première pénétration  ». Mais c’est si important que ça, la première pénétration ? Et la première fois que tu t’es mis-e à poil devant ton/ta partenaire, tu en fais quoi ? Et la première fois où vous vous êtes caressés de manière un peu poussée, ça ne compte pas ? Et s’il n’y a pas de pénétration ? Pour tout le monde, la première fois, c’est un cap, un moment primordial. Mais en quoi cette première fois est plus importante que celles qui vont suivre ? Bien sûr, on a envie qu’elle se passe bien. Mais la 2e, la 5e, la 10e fois, aussi ! Alors, on se détend.

Du plaisir, une première fois

Qu’on soit très sûr-e de soi,ou qu’on en ait seulement l’air , ou vraiment pas, ça nous « travaille ». « Est-ce que je vais y arriver ?... Est-ce que je vais assurer ? » « Je n’ai pas beaucoup d’expérience… » « Est-ce que je vais donner du plaisir ?... » Bref, on a peur d’être mauvais-e au lit : Pas besoin d’avoir des compétences, des connaissances techniques pour donner du plaisir. Juste se laisser aller, permettre à son/sa partenaire d’en faire autant. « Est-ce que je vais saigner ?... Est-ce que je vais avoir mal ?... » Pas sûr ! Souvent, on a mal parce qu’on est trop contracté-e. Ou pas assez lubrifié-e. Alors, on se laisse aller aux caresses, aux baisers, on laisse l’excitation monter. La  pénétration  se fait alors en douceur et peut donner du plaisir. 

La prochaine fois, ce sera mieux

Il peut arriver qu’une première fois ne soit pas terrible. Pas grave, ça peut arriver. Il y aura d’autres fois. Ça sera mieux. Ça ira même de mieux en mieux, au fur et à mesure qu’on se découvre et qu’on découvre sa/son partenaire... Qu’on prend de l’assurance. Et si, décidément, avec cette personne, ce n’est pas le pied, ça le sera avec quelqu’un d’autre. Peut-être aussi qu’on n’était pas prêt-e, ou que les conditions n’étaient pas idéales… Alors pas de précipitation, il n’y a pas le feu. Attendre d’en avoir vraiment envie. De désirer, d’être désiré-e.

 

Article mis à jour le : 04/2016

La première fois en 5 questions

Préservatif, taille du sexe, loupés, risques, la première fois c’est souvent le moment où on se pose de vraies questions ; pour y voir plus clair, Onsexprime te donne de vraies réponses.

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

80 commentaires

03/03/2019 02:01

Mary

Bonsoir,
J'ai actuellement 17 ans, et il y a une question que je me pose en particulier : faut-il être amoureux pour avoir sa première fois ? Ou simplement pour coucher avec quelqu'un ?
J'ai déjà abordé le sujet auparavant avec ma mère, elle attestait alors qu'il était bien mieux que les deux partenaires s'aiment, ce qui m'a mis plutôt mal à l'aise car je n'ai pas ce point de vue.
Ce débat m'a depuis troublé, et je ne sais plus vraiment quoi en penser. Quel en est votre avis ?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Est-ce que désirer, c’est aimer ? Non. L’amour et le désir, ce n’est pas la même chose.
On peut désirer quelqu’un sexuellement sans éprouver à son égard le moindre sentiment amoureux. On peut aimer, passionnément même, et passer par des phases où le désir est moins fort ou change.
Lors d’un rapport sexuel, même le premier, le plus important c’est d’avoir les mêmes envies, les mêmes désirs, au même moment ;)
Tu trouveras plus de conseils sur http://www.onsexprime.fr/Plaisir/Se-Faire-plaisir/Et-le-desir-dans-tout-ca

Écrire un commentaire

24/02/2019 22:41

Unknow

Bonjour, j'ai 16 ans comme mon copain et il a deja eu des experiences avant moi alors que je suis toujours vierge. Il y a quelques jours j'ai fait les preliminaires pour la première fois avec lui , mais j'étais tellement génée que je ne lui est rien fait alors que lui si, et je n'ai ressenti aucun plaisir (ça m'a fait un peu mal). Auriez vous des conseil pour que je sois moins stressée et génée et prendre moi même des initatives ? :/ il était vraiment gentil sans me forcer alors j'aimerai bien lui faire plaisir aussi et me "lacher" car j'ai confiance en lui et il a tout fait pour me rassurer mais bon... merci d'avance

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Plus tu seras détendue, moins tu auras mal. Demande à ton copain d'aller à ton rythme, dis-lui ce qui te fait plaisir et demande-lui aussi ce qui lui ferait plaisir.
Tu trouveras d'autres conseils sur http://www.onsexprime.fr/Premieres-fois/10-trucs-a-savoir-pour-que-ca-se-passe-bien/10-trucs-a-savoir

Écrire un commentaire

23/02/2019 19:18

Nanouilleeee

Bonjour je suis prête pour faire ma première fois et mon copain aussi mais un truc m’en empêche est ce que il faut s’epiller?
Merci d’avance pour la réponse ;)

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Des filles se font épiler intégralement le sexe. Peut-être pour plaire à leur partenaire. Ou parce qu’elles croient que c’est plus hygiénique. En fait, c’est surtout une mode. Avec une bonne hygiène corporelle, les poils, ce n’est pas sale. Et puis, s’ils sont là, c’est qu’ils servent à quelque chose : ils protègent la vulve des microbes et des poussières, ils captent aussi des odeurs qui peuvent provoquer l’excitation sexuelle. Et pendant l’amour, ce petit « matelas » permet d’éviter les irritations dues au frottement.

Écrire un commentaire

22/02/2019 10:05

Tam

Bonjour, j'ai 18, ça fait bientôt 5 mois que et mon copain de 24 ans avons commencés à coucher ensemble (s'est le premier homme avec qui j'ai commencé à coucher), mais malgré les nombreuses fois ou nous avons eu des rapports, je suis toujours autant gênée. Et je ne sais pas pourquoi.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Qu'est-ce qui te gêne précisément ?

Écrire un commentaire

15/02/2019 23:34

camille

Bonsoir. J'ai 16 et avec mon copain (du même âge) nous avons essayés 2 fois d'avoir un rapport sexuel. Et nous n'avons jamais réussi car dès qu'il rentre, j'ai extremement mal, et ça ce referme. Pourtant nous n'avons sauté aucune étapes, nous faisons les préliminaires assez souvent. Je ne comprends pas vraiment et ca m'angoisse, je me dis que si on n'y arrive pas, le problème vient surement de moi. Je ne comprends pas vraiment pourquoi j'ai mal, étant donné que quand nous faisons les préliminaires (avec les doigts) je n'ai pas mal.
Merci d''avance pour votre réponse. :)

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonsoir,
Cela peut être ce qu’on appelle le « vaginisme » : c’est une contraction involontaire du vagin qui rend la pénétration très douloureuse. Si ces problèmes durent, il ne faut pas hésiter à en parler avec un professionnel de santé : médecin généraliste, gynécologue, sage-femme, sexologue, dans un Centre du planning familial, etc. Des solutions existent, qui permettent d’avoir une sexualité plus épanouie.

Écrire un commentaire

11/12/2018 15:57

juliette

Bonsoir, Je me permets de vous contacter car je me pose de nombreuses questions et j'ai quelques peurs, angoisse qui me hante. J'ai 29 ans et il y a 9 ans j'ai rencontré un garçon qui me plaisait et avec qui j'étais bien. Il m'a tout simplement fait tourner en bourique (je te quittes, j'ai refléchi c'est avec toi que je veux être) et moi amoureuse j'ai suivi et au final j'ai eu plus mal psychologiquement qu'autre chose car nous avons pas poursuivi la relation. Durant 7 ans il ne fallait plus me parler d'un garçon et depuis 2 ans, j'éprouve le besoin de nouveau d'aimer et d'être aimée mais voilà je me ferme en quelque sorte. Plusieurs garçons étaient intéressés mais je les ai "rejeté" je ne voulais pas voir le positif dans l'amour. Désormais je cherche de nouveau à plaire et à être aimé mais le fait d'être toujours vierge me fais peur vis à vis des garçons et donc j'ai peur de m'engager et de leur dire par la suite que je suis toujours vierge. D'autre part, ne fois j'ai du allée faire un prélèvement vaginal et j'ai souffert énormément à en pleurer. La dame m'a dit lors d'un rapport celà fera aussi mal d'où mon angoisse d'avoir mal en plus de devoir dire ma virginité. Comment surmonter celà. Merci de votre aide.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Il n'y a aucune honte à avoir quand on est vierge, quel que soit l'âge. Si ton nouveau partenaire t'apprécie et te respecte, il saura te rassurer et t'accompagner. Tu trouveras plus de conseils sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-Sentiments/8-conseils-pour-des-relations-epanouies/8-conseils-pour-des-relations-epanouies
Concernant la douleur, plus tu seras tendues, plus tu risques d'avoir mal. Mais si elle persiste, consulte à nouveau un médecin.
Si tu veux en discuter plus en détails, appelle le Fil santé jeunes au 0800 235 236, disponible 7j/7 de 9h à 23h, c'est anonyme et gratuit.

Écrire un commentaire