Est-ce que mon corps est normal ?

À force de se regarder et de regarder les autres, surtout sur les réseaux sociaux, on se demande : est-ce que je suis normal-e ? Spoiler : oui. Petits, grands, gros… toutes les formes de corps et de sexes sont OK !

Temps de lecture : 4 min
Deux jeunes se posant des questions sur leurs corps

Tous les corps sont différents

À l’adolescence ton corps change et ce n’est pas forcément facile. En plus, les médias, les publicités et les réseaux sociaux montrent des modèles inatteignables pour presque tout le monde ! Si tu as déjà voulu changer quelque chose dans ton corps, tu es comme la plupart des jeunes (et des adultes). Mais rappelle-toi que toutes les formes et tailles de corps sont belles et font partie de la nature humaine. 

C’est là qu’intervient le body positive (positivité corporelle ou acceptation de son corps) dont parlent de plus en plus d’influenceur-se-s. Le body positive, c’est aimer et accepter son corps et ses imperfections. Tu ne corresponds pas aux images des mannequins dans les pubs ou sur les réseaux sociaux ? Tant mieux ! Ces photos sont hyper retouchées, le moindre défaut, le moindre bourrelet est gommé. Dans la vraie vie, tous les corps sont différents. Ils ont tous leurs imperfections, même ceux des top-modèles. Et c’est génial, c’est ce qui fait que chacun-e est unique. Alors oui, ça peut prendre du temps d’aimer son ventre, son nez, ses seins ou son poids. Mais ça se fait au fur et à mesure, avec le soutien d’ami-e-s ou de sa famille, et avec l’expérience !

Pas de sexe parfait !

Les gens sont grands, petits, plus ou moins gros… C’est pareil pour les sexes. Il y en a de toutes les formes et de toutes les tailles. Il n’y a pas de modèle standard. 

Si ton pénis est courbé, fin, large, petit, penché… c’est normal ! C’est la majorité des pénis. 

Les vulves sont aussi très diversifiées. Les lèvres internes sont parfois très petites ou très grandes, au point de dépasser des lèvres externes, ondulées ou tombantes. Là aussi, c’est tout à fait naturel. C’est la diversité de la nature humaine. 

La grosseur et la forme des seins, des testicules, du clitoris, c’est pareil : ils sont tous différents. Ne cherche pas à te comparer aux acteur-rice-s des films porno qui sont recruté-e-s sur leur seul critère physique. Ces personnes ne sont pas des modèles standards, parce que le modèle standard n’existe pas ! En plus, ce n’est pas la taille ou la forme de ton sexe qui va déterminer si tu vas plaire à ton/ta partenaire

C’est important d’oublier les normes sociales et culturelles quand on découvre le sexe de quelqu’un d’autre : il sera forcément différent de ce qu’on a déjà vu ailleurs. Dans la vie normale, il y en a pour tous les goûts ! Ce qui compte, c’est de respecter l’autre et ses différences. 

On en parle

Tu as mal ou quelque chose ne marche pas bien ? C’est mieux de consulter. Par exemple si tu as :

  • des difficultés à uriner ;
  • le sexe qui gratte, ou des boutons ;
  • du mal à décalotter ton gland.

Les filtres et les retouches des réseaux sociaux, c’est OK ?

Tu as sûrement déjà utilisé un filtre pour améliorer une photo. C’est le cas de la quasi-totalité des photos ! Même les mannequins utilisent un filtre. Dans les magazines aussi, les photos sont retouchées. Car le visage parfait, ou le corps parfait, n’existe pas. Nous ne sommes pas des objets ! Tout le monde est naturellement imparfait. 

Au secours mon corps ne change pas comme les autres !

Tu te compares tout le temps aux autres ? Tout le monde le fait. Même les adultes se comparent. Pendant la puberté, le corps change beaucoup. On peut être frustré-e en voyant le corps des autres changer plus vite ou différemment du sien. C’est important de se rappeler que tous les corps changent à leur propre rythme, c’est comme ça ! 

Les seins se forment entre 11 et 17 ans. Ta copine peut avoir des seins à 12 ans et toi à 16 ans, par exemple. Tu peux avoir les hanches qui deviennent plus larges, ou pas. Tu peux prendre du ventre, ou pas. Cela dépend aussi de ta génétique et de tes habitudes de vie. Parfois une maladie peut également influencer ton physique.  

Les poils et la voix grave arrivent entre 12 et 16 ans. Ton pénis peut grandir jusqu’à l’âge de 18 ans. Le poids, la taille et la masse musculaire sont eux aussi influencés par la génétique et tes habitudes de vie. Tant que la puberté n’est pas terminée, impossible de savoir qui sera le ou la plus grand-e !

Mise à jour le 29/06/2023

En savoir plus

Vos questions

À quel âge poussent les seins ?

Les seins commencent à pousser au début de la puberté (entre 10 et 13 ans). Mais cela peut prendre plus de temps chez certaines personnes ou arriver d’un coup chez d’autres. Alors pas de panique ! Ils vont avoir leur forme adulte entre 18 et 20 ans.

Est-ce que c’est normal de ne pas avoir de poils alors que mes copains en ont ?

Il n’y a rien d’inquiétant. La puberté se manifeste à des moments différents, selon les personnes. À chacun son rythme, pas la peine de comparer ! Certains auront des poils dès 10 ans et d’autres n’en auront que très peu à 18 ans et pour toute leur vie. La puberté est propre à chacun. Et ce n’est pas celui qui a eu des poils le plus tôt qui en aura forcément le plus à l’âge adulte.

Comment faire pour me sentir bien alors que je n’aime pas mon corps ?

Il peut être compliqué d’accepter son corps et de l’aimer quand on voit toutes les photos de corps « parfaits » sur les réseaux sociaux, dans les séries, au cinéma… On a forcément envie de se comparer et on est souvent déçu-e de ne pas leur ressembler. Mais tous ces corps ne sont pas réels, ils sont mis en scène pour la photo, retouchés, parfois même refaits… Même avec tous les efforts du monde, tu ne pourrais pas avoir ce physique naturellement. Et même avec un corps « de rêve », es-tu sûr-e que tu te sentirais bien ? Pour aimer son corps, se sentir bien dedans, il faut en prendre soin et respecter ce qu’il est. Tous les corps sont uniques, et c’est aussi ce qui en fait la beauté ! 

Je trouve mon pénis petit. C’est normal ?

La taille du sexe varie avec l’âge. C’est seulement à la fin de la puberté, vers 17-18 ans voire plus tard, que sa taille devient définitive. Les pénis sont tous différents : petits au repos et très grands en érection, ou l’inverse, courts, larges... Il n’y a aucun modèle standard. La taille du sexe, ce n’est pas le plus important. Tout dépend des positions. Chaque forme, chaque taille de pénis crée des sensations différentes. Et puis, il n’y a pas que la pénétration : les caresses procurent aussi beaucoup de plaisir.